PARTAGER
Le bikini est mort vive le burkini serait-on tentés d’affirmer au vu de la nette prédominance du port de maillots de bain cet été sur les plages appelés burkinis et cachant le corps des femmes de la tête aux pieds.
Suite à la campagne lancée sur les réseaux sociaux sous le slogan « Sois un Homme » pour demander aux hommes d’interdire à leurs femmes, filles et sœurs, le port du bikini sous prétexte qu’il incite au viol et aux agressions sexuelles, la contre-offensive menée par les modernistes et les émancipées n’a pu s’organiser à temps laissant la campagne des conservateurs faire son effet au sein de la santé.
Sur toutes les plages de la région de Casablanca et sa région s’étalant de Dar Bouazza à Mohammedia pour ne citer que les plus fréquentées du pays, le constat est le même, l’on trouvera plus de femmes habillées que dévêtues. le bikini y est devenu une espèce en voie de disparition et seule une infime minorité ose encore défier la tendance ambiante.
Plus étonnant encore, de plus en plus de petites filles n’ayant pas encore atteint la puberté sont également poussées à porter le burkini ou maillot décent afin de les imprégner dès leur plus jeune age, de cette mode venue d’ailleurs destinée à mettre fin à la pluralité des codes et à l’exclusion dans les espaces publiques.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires