PARTAGER

Les Marocains se sentent-ils intégrés et acceptés au Pays-Bas ? Non, semble-t-il d’après un sondage fait par le bureau de planification sociale et culturelle néerlandais, informe Nos. «Quarante pour cent des Néerlandais d’origine turque ou marocaine ne se sentent pas à l’aise dans le pays», lit-on dans le rapport paru le 14 février. Ce dernier a pour visée d’apporter des éléments de réponse sur les problèmes sociétaux tels que l’intégration et l’acceptation des étrangers au Pays-Bas.

Jacomijne Prins Vu, sociologue a pu étudier la jeunesse maroco-néerlandaise et livre les résultats de son enquête : «Le sentiment de malaise chez les Marocains néerlandais est plus accru chez la deuxième et troisième génération. Ils se sentent exclus. Ils ne se sentent pas hollandais, alors qu’ils font tout pour l’être», explique-t-il. «Ils sont encore appelés maroco-néerlandais, alors que le lien avec le Maroc s’amenuise», ajoute le sociologue. Même si beaucoup de Néerlandais d’origine marocaine ont un bon niveau d’études, le sentiment d’exclusion est toujours aussi présent.

«Ils ont une bonne éducation et tentent de trouver un emploi, alors qu’ils me disent souvent : “Je crois avoir tout fait correctement, mais les gens me voient toujours comme un Marocain“.»

Avec ces préoccupations les Marocains d’origine envisagent de quitter les Pays-Bas. Ils mettent de l’argent de côté pour pouvoir déménager, surtout si «Geert Wilders arrive au pouvoir», indique le site d’information néerlandais.

 

Commentaires