PARTAGER
Curieux tableau que nous fournit la consommation de boissons alcoolisées par une partie des marocains qui semble avoir appuyé sur le champignon dès les premiers jours de cette année sans que l’on sache avec précision les raison de ce regain d’intérêt pour la dive bouteille.
Que l’on en juge , tout d’abord, avec cette augmentation de la consommation durant le premier trimestre 2017 de l’ordre de 7% par rapport à la même période de 2016 avec la nette préférence des marocains pour la bière qui se voit augmenter de 5% contre 2% pour les spiritueux inabordables. Curieusement, cette augmentation va de pair avec celle des prix des boissons alcoolisées toujours autant taxées par le gouvernement islamiste qui ne voit aucun mal à voir les caisses de l’état profiter de cette aubaine.
La raison avancée pour expliquer ce regain veut que l’approche du mois sacré du ramadan au mois de mai prochain pousserait les habitués à se désaltérer ainsi pour composer le manque à venir.
Toujours est-il que les marocains sont de grands consommateurs en tout temps avec 120 millions de litres de boissons alcoolisées consommées dont près de 70 % pour la seule bière, ce qui nous nous gratifie d’une bonne place dans le classement mondiale, selon les études les plus sérieuses. Il faut croire que même si les prix de ses boissons continuent d’augmenter, les marocains boiront toujours autant.

Commentaires