PARTAGER

Les marocains sont dans l’expectative et attendent depuis des mois que le roi Mohammed VI aborde les questions lancinantes qui reviennent dans toutes les discussions et sur les réseaux sociaux. Comment l’état compte-t-il ramener l’ordre et le calme dans la région du Rif. Le rapport commandé par le souverain, déjà entre ses mains, sur le retard pris dans les chantiers de cette partie du Maroc le conduira-t-il à renvoyer des ministres et confier leur mauvaise gestion à la justice et enfin, accordera-t-il la grâce aux détenus de la région et leaders de la contestation qui sont en attente de leur procès afin de montrer la bonne volonté de l’état pour que la situation se normalise et que la vie reprenne son cours, au moment où d’autres régions semblent également atteintes par le m^me malaise, notamment celles qui souffrent d’une pénurie d’eau dramatique? A toutes ces questions, les marocains auront des réponses dans le discours de la fête du trône qui sera célébrée dans le pays dans quelques jours alors que l’on parle de plus en plus d’une demande de pardon en voie d’être adressée, si ce n’est pas déjà fait, par les détenus du « Hirak » au roi Mohammed VI afin de bénéficier de la grâce royale avec la promesse d’inciter les habitants du Rif de s’abstenir de toute nouvelle manifestation ou d’affrontement avec les forces de l’ordre et de soutenir le gouvernement dans sa tentative de faire redémarrer une activité normale dans la région.

Commentaires