Les Marocains de Côte d’Ivoire veulent rentrer au pays pour échapper aux...

Les Marocains de Côte d’Ivoire veulent rentrer au pays pour échapper aux combats

206
0
PARTAGER

Dans des déclarations à la MAP, le président de l’Union des Marocains en Côte d’Ivoire, Omar Semlali, a indiqué que les Marocains vivent dans la peur à l’image de tous les étrangers et de tous les habitants d’Abidjan à cause des violents affrontements entre les deux camps.

Après avoir salué les précédentes opérations de rapatriement organisées par les autorités marocaines au profit des Marocains de Côte d’Ivoire, M. Semlali a ajouté que devant l’aggravation de la crise, ses compatriotes restés sur place veulent regagner rapidement leur pays et les leurs.

De son côté, le secrétaire général de l’association des commerçants marocains résidant en Côte d’Ivoire, Taoufik Jmai, a mis l’accent sur la volonté des Marocains d’être rapatriés pour fuir les affrontements qui font rage depuis vendredi dans plusieurs quartiers d’Abidjan, après le lancement par les forces qui soutiennent le président élu d’une vaste offensive contre les derniers bastions de son rival Laurent Gbagbo.

« Nous traversons une situation difficile mais nous sommes confiants dans la détermination des autorités marocaines de nous apporter l’aide nécessaire et d’organiser notre rapatriement », a-t-il ajouté.

Contacté par la MAP, le directeur des Affaires africaines au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Abdellatif Bendahane a indiqué que les autorités marocaines suivent attentivement la situation des Marocains en Côte d’Ivoire et sont mobilisées pour assurer leur sécurité.

« Des contacts ont été pris avec les responsables de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire et de l’Opération française Licorne pour assurer la sécurité des Marocains », a-t-il assuré.

Il a ajouté que des démarches sont en cours pour organiser le rapatriement de ceux qui souhaitent rentrer au pays.

Quelque 430 personnes avaient été déjà rapatriées par les autorités marocaines ces derniers mois, et près de 500 autres ont choisi de rester sur place.

Le gouvernement de Ouattara, qui avait décidé la fermeture des frontières après le lancement de l’offensive contre les derniers bastions du président Gbagbo à Abidjan, a annoncé jeudi l’ouverture de l’espace aérien, pour permettre aux ambassades étrangers l’évacuation de leurs ressortissants.

Pour fuir les combats et les descentes nocturnes des milices armées, une trentaine de ressortissants marocains se sont réfugiés dans deux camps installés à Abidjan par l’Onuci et les militaires français.

La RAM, à l’instar des autres compagnies aériennes, a annulé depuis jeudi ses vols à destination d’Abidjan.

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires