LES MAROCAINS DE NOUVEAU INDÉSIRABLES EN ALGÉRIE

LES MAROCAINS DE NOUVEAU INDÉSIRABLES EN ALGÉRIE

783
0
PARTAGER

Désormais, les marocains qui bénéficiaient d’une carte de séjour longue durée, devront pointer tous les trois mois pour le renouvellement de leur titre de séjour, leur causant ainsi, les pires tracasseries administratives et des désagréments .

Pour leur part, les marocains et marocaines mariés à des algériennes et des algériens ne pourront pas espérer plus qu’un titre de séjour d’une durée de deux années maximale qu’ils devront renouveler une fois sa date de validité échue.

Ce durcissement des lois pour le séjour dans ce pays et qui, encore une fois, ne concerne que la communauté marocaine laisse présager une période sombre pour cette dernière rappelant l’expulsion brutale par le passé de centaines de milliers de marocains qui s’étaient vus chassés de ce pays, y laissant leurs proches et leurs biens et qui continuent de revendiquer la restitution de leurs biens et le respect de leurs droits.

Ce geste on ne plus inamical à leur égard aujourd’hui vient rappeler l’obstination du gouvernement algérien à entretenir une haine envers la population de son voisin et il ne serait pas étonnant demain, de le voir en expulser ses ressortissants sous prétexte qu’il vienne prendre le travail des algériens et ruiner une économie algérienne exsangue avec la chute continue des prix du pétrole. Nous sommes dès à présent avertis et les boucs émissaires prévenus de leur sort à venir.

Le gouvernement marocain va-t-il répondre par la réciprocité en s’inscrivant dans la spirale de l’escalade menée par Alger afin de masquer ses difficultés internes au moment où différentes régions de son territoire sont en ébullition.

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com _______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires