LES MAROCAINS EN PLEIN CAUCHEMAR D’ ÉVENTUELS ATTENTATS

LES MAROCAINS EN PLEIN CAUCHEMAR D’ ÉVENTUELS ATTENTATS

356
0
PARTAGER

Il en est ainsi à chaque fois que les menaces émanant de groupuscules terroristes se précisent et qu’elles deviennent bien ciblées. Il n’est pas inutile de souligner que le Maroc fait figure de cible privilégiée en fonction des situations mettant les services de sécurité sur les dents.

L’avertissement lancé par le ministre de l’intérieur au parlement avant hier est à prendre dans son degré le plus élevé de dangerosité après les signaux lancés par le chef des jihadfistes du EIIL opérant en Irak et en Syrie, pour la mise en ordre de bataille afin de commettre des attentats .

Des marocains par milliers entraînés au maniement d’armes et à la fabrication d’explosifs sophistiqués et surtout indétectables font peser à leur retour au pays, les risques de les voir suivre à la lettre les directives de leur commanditaire pour faire régner la terreur au sein de la population.

Déjà des signes annonciateurs de perte de confiance dans la destination touristique marocaine se fait ressentir chez les grands tours opérateurs grand pourvoyeurs de clientèle qui ont commencé à annuler en masse leurs réservations pour l’été et jusqu’à la période allant au début de l’année prochaine. Comme la France, qui reste le pays émetteur le plus important pour le pays, a donné récemment, à travers son ministère des affaires étrangères, le conseil à ses ressortissants d’ éviter la destination marocaine, il est légitime de se remettre à penser au manque à gagner conséquent qui s’en suivra avec tous les effets collatéraux pour les grandes villes touristiques du pays qui vivent de ce secteur.

Cette alerte maximale, du reste visible avec le déploiement important des services de sécurité dans toutes les frontières du pays, a également un effet psychologique direct sur les nationaux qui redoutent de revivre par le passé des attentats meurtriers et aveugles qui replongeront le pays dans la terreur en visant des innocents. La situation actuelle dans la bande de Gaza avec le réveil des vieux démons israéliens d’extermination du peuple palestinien n’est pas pour arranger les choses, accentuant ce climat d’incertitudes et de peur ressenti dans la rue et les mosquées très fréquentées en cette période de mois sacré du ramadan.

 

Jalil Nouri

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires