PARTAGER
Découragés par le tirage défavorable aux Lions de l’Atlas qui les a placés dans un groupe considéré comme le plus difficile de la prochaine coupe du Monde en Russie, bien des marocains et bien que rien ne soit joué d’avance, des supporteurs de l’équipe nationale renonceront à y aller.
La raison est devenu bien simple depuis hier, après avoir pris connaissance du programme des matchs qui fera jouer le 11 national dans trois villes très éloignées les unes de autres, chose qui occasionnera des frais importants supplémentaires en matière de vols aériens intérieurs en Russie.
Les supporteurs avaient misé sur un package forfaitaire de 30.000 dhs comprenant l’entrée au stade à raison de 100 euros et une somme identique pour l’hébergement et la restauration quotidiens durant les 15 jours englobant les trois premiers matchs du premier tour seulement. Mais depuis ce vendredi 1er décembre et le tirage au sort, la facture salée pour porter le package à 50.000 dhs au bas mot.
Après un premier match à Saint- Petersbourg contre l’Iran le 15 juin, les supporteurs devront se rendre par avion à Moscou, située à une heure de vol pour le second match contre le Portugal le 20 juin et aller à l’autre bout de la Russie après 4 heures de vol pour apporter leurs voix lors du dernier et fatidique match contre l’Espagne. C’est ce dernier voyage qui gonflera la facture et qui en découragera plus d’un, d’autant plus en cas de qualification pour le second tour, ceux qui auront les moyens de rester devront compter sur une autre rallonge de plusieurs milliers de dhs. Autant dire qu’ils ne seront pas nombreux dans les stades russes.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires