PARTAGER

Qui l’eut cru, les marocains, musulmans croyants, ne suivent pas l’un des principaux fondements de leur religion, à savoir la générosité envers leur prochain, surtout celui qui en le plus besoin et pas seulement lors des grandes occasions, comme à la veille des grandes fêtes religieuses. Si l’on en croit le classement crédible établi annuellement par « Charities Aid Foundation, à l’origine de l’indice mondial de générosité livré annuellement, le Maroc serait parmi les plus avares en la matière et les moins désignés pour donner l’exemple, puisqu’ils figurent à la 136ème place sur 139. Un classement qui confirme les résultats de l’année dernière et qui n’est pas loin de celui de l’année dernière, puisque le Maroc se situait à 123 sur 140.

Pire encore, les marocains occupent la dernière place pour ce qui est de donner de l’argent pour une cause puisqu’ils ne seraient que 2% à répondre à des appels. De quoi battre en brèche les certitudes des marocains qui se prévalent tous de leur générosité en toute occasion.Ce qui n’est pas de l’avis des auteurs du « World Giving Index » qui placent les libyens parmi les hommes les plus généreux , mais à la 50ème place.

Au niveau arabe toujours, il est intéressant de noter que ce ne sont pas les ressortissants des plus riches états pétroliers qui volent au secours de leurs prochains.

Commentaires