PARTAGER

De mémoire d’andalou, l’on aura rarement vu autant de voitures immatriculées au Maroc et autant entendu le dialecte marocain dans la ville chic de Marbeilla dans le sud de l’Espagne. Le nombre de marocains présents cet été aurait au minimum doublé et même triplé dans cette première moitié du mois d’aout. Les habituels ressortissants des pays du Golfe, moins nombreux que d’habitude à se rendre dans cette destination, autrefois inabordable, ont cédé leurs places aux familles marocaines n’appartenant pas toutes aux couches les plus aisées, c’est dire la démocratisation du voyage dans cette région huppée où les prix ont nettement baissé depuis que les pays producteurs de pétrole ont réduit la voilure de leur train de vie. Hébergement, restauration et loisirs…les prix affichés l’année dernière et celle en cours, ainsi que les facilités pour l’obtention des visas ont favorisé l’arrivée des marocains par familles entières originaires des mêmes régions et parfois voisins de quartier ou collègues pour des séjours de moyennes durées. Les services du tourisme de la région qui ne cachent pas leur satisfaction de voir les marocains combler le vide laissé par les khalijis avaient encouragé dès le début de l’année, les opérateurs et les agences de location d’appartements de baisser leurs tarifs avec les marocains pour sauver la saison et les emplois. Des marocains sauvant la saison touristique de Marbella, on aura tout vu!

Commentaires