PARTAGER

Tout le Maroc a vibré pour son équipe nationale de football dans ce qui devait être son dernier match dans la Coupe d’Afrique des Nations.

Face à l’Égypte en quarts de finale, le 11 national n’a pu que s’incliner par un but à zéro dans un match palpitant au cours duquel il n’aura pas démérité.

Si le coach Hervé Renard dit se satisfaire de cette équipe reconstruite et son rendement, il ne trouvera personne pour le contredire tant les progrès sont visibles et l’esprit combatif retrouvé.

Durant la compétition africaine et mis à part quelques erreurs lors de leur premier match contre la RCD, les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour sceller de nouveau une relation d’admiration et de respect avec un public national qui avait fini par ne plus leur faire confiance ni leur prédire un quelconque avenir dans les compétitions internationales. Aujourd’hui et avec les éliminatoires de la coupe du monde 2018 qui reprennent leurs droits, le 11 national est crédité de bon résultats et d’une qualification probable pour le deuxième tour pour faire beaucoup mieux que l’aventure au Gabon qui vient de s’achever en sortant pas la grande porte.

Les conditions y seront certes meilleures et ce n’est pas rien.

Commentaires