PARTAGER

En raison de liens solides aux niveaux historique et culturel, il y avait peu de supporteurs marocains pour soutenir les adversaires belges de l’équipe française dans le match de demie-finale qui s’est soldé par une victoire des bleus sur les diables rouges belges par un but à zéro.

Dans les cafés bondés et les fan zones dressées pour l’occasion dans certaines villes, comme à Casablanca,, les drapeaux bleu, blanc, rouge n’ont pas manqué de fleurir comme s’il s’agissait d’une rencontre cruciale de l’équipe des Lions de l’Atlas. Cet engouement peut également se justifier par le fait qu’il y a aura un joueur d’origine marocaine ,en finale, bien qu’il n’ait pas encore été aligné par le coach Didier Des champs.

Les supporteurs belges pourront toujours rétorquer que la Belgique aurait également pu se prévaloir de compter deux joueurs d’origine marocaine, Fellaini et Chadli et que eux, auraient pu jouer en final du Mondial si leur équipe s’était qualifiée. Reste que les liens avec les deux pays ne sont pas comparables et qu’il est fort à parier que tous les marocains seront derrière les bleus dimanche lors d’une finale qui sera très suivie de ce côté de la méditerranée.

Du reste de nombreux événements sont prévus avec la multiplication des fans zones alors que cafés, bars et restaurants se sont déjà parés des drapeaux français pour partager cette fête qui fera date si les tricolores remportent la coupe du monde pour leur troisième participation à une finale, la dernière remontant à 20 ans.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires