LES MAUVAISES NOUVELLES DE LA RENTRÉE

LES MAUVAISES NOUVELLES DE LA RENTRÉE

361
0
PARTAGER

 

Les transporteurs de marchandises ont été les premiers à dégainer pour annoncer une hausse de l’ordre de 20% de leur barèmes appliqués pour leur activité. du coup, comme toujours en pareille cas, cette hausse est répercutée automatiquement le lendemain sur les produits acheminés aux quatre coins du pays. Si le jeu de yo-yo des prix du carburant est avancé pour expliquer cette inflation, rien ne dissuadera les transporteurs de recourir à d’autres augmentations qui pénaliseront le pouvoir d’achat des consommateurs, les premiers à faire les frais de cette décision.

Sans crier gare et sans en aviser le gouvernement qui croit les tenir en laisse, les associations professionnelles des boulangeries prévoient à leur tenir d’opérer à partir du 20 courant à une augmentation de l’ordre de 20 centimes sur le prix du pain, un aliment de base quotidien pour les marocains qui par le passé a donné lieu à des émeutes pour cette raison.

Jouant sur le même registre, plusieurs compagnies de transport urbain ont, sans aucun préavis, pris des décisions similaires avec des hausses des prix des tickets de transport variant entre 50 centimes et 1 dirham sans l’aval des autorités délégantes, mises devant le fait accompli, tout comme les passagers, d’origine modeste pour la plupart.

La société nationale des autoroutes n’est pas en reste dans cette fièvre des augmentations des prix pour en prévoir une très prochainement, mais elle, avec l’assentiment du gouvernement et les risques de voir les transporteurs, comme mentionné plus haut, sauté sur l’occasion une nouvelle fois, pour revoir leurs prestations à la hausse.

Passons sur l’annonce prévue de la grève générale à l’initiative des plus grands syndicats du pays qui aura lieu le 29 octobre et dont les conséquences économiques et sociales ajouteront au malaise ambiant, aux risques d’embrasement social des plus menaçants pour la stabilité du pays. Le gouvernement n’aura pas reçu cinq sur cinq les différents signaux d’alarme qui lui ont été envoyés à répétition ces derniers mois..

Actu-maroc.com _______________________________________.

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires