Maison A la une LES MAUVAISES SURPRISES QUE RÉSERVE LE GOUVERNEMENT

LES MAUVAISES SURPRISES QUE RÉSERVE LE GOUVERNEMENT

1395
0
PARTAGER
La fin de la caisse de compensation est programmée dans le silence absolu et la mesure ne dépassera pas le cap de la fin de l’année 2020. C’est le cadeau empoisonné que réserve le gouvernement El Othmani aux marocains, malgré les démentis vaseux de son ministre des affaires générales Lahcen Daoudi qui se perd en contradictions. Mais bien avant cette date-butoir, la première mauvaise nouvelle devrait tomber dans les prochaines semaines avec une première salve de décompensation, avec l’augmentation du prix du sucre en granulés dans une proportion de 40 centimes/kg.
Dans la foulée, plusieurs mesures similaires devraient intervenir pour ce qui est des autres catégories, y compris le pain de sucre très prisé dans le milieu rural. Autant dire que cette annonce , malgré la bonne saison agricole à venir , aura du mal à passer dans le milieu paysan. la ménagère sentira un second coup de marteau au portefeuille avec, dans les prochains mois et probablement après le mois du ramadan, de la libéralisation du prix de la farine, maintenu, jusqu’à présent, dans des proportions supportables par la majorité des ménages des couches moyennes et défavorisées. Enfin, le coup de grâce pour les consommateurs a été gardé pour la fin, si le gouvernement ne recule pas d’ici-là, avec avant la fin 2020, de la hausse stratosphérique du prix du gaz butane qui atteindra les 120 dhs pour la grande bouteille et 50 pour la petite, très présente dans les cuisines des foyers à faible revenus, qui ne risquent pas d’apprécier ce feuilleton.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires