Les médecins du public interdits d’exercer dans le privé

Les médecins du public interdits d’exercer dans le privé

321
0
PARTAGER

Les médecins et les cliniques privées, qui ne respecteront pas cette décision, seront sanctionnés, a souligné M. El Ouardi lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement.

Il a également indiqué que des commissions d’inspection veilleront, à partir des trois prochaines semaines, au suivi de la mise en œuvre de « cette décision politique irréversible », ajoutant que les dispositions nécessaires seront prises à l’égard des contrevenants.

Et d’ajouter que cette décision est prise conformément à la loi en vigueur dont l’article 57 interdit aux médecins d’exercer au même temps dans le secteur public et le secteur privé.

Cette décision intervient dans le but de valoriser les ressources humaines exerçant dans le secteur public à même de répondre, entre autres, aux besoins des citoyens en terme de prestations médicales, a expliqué M. El Ouardi .

Le ministre a, également, présenté un exposé sur la décision prise par son département relative à la « réduction immédiate » de plus de 50 pc sur les prix d’environ 320 médicaments de certaines maladies chroniques.

Cette réduction, qui entre en vigueur à partir de ce 8 novembre et qui pourrait atteindre dans certains cas jusqu’à 80 pc, concerne, en particulier, des médicaments destinés à des maladies graves et chroniques, a-t-il ajouté.

 

Pour actu-maroc.com _________

 

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires