Les médias appelés à être à l’écoute des jeunes (rencontre)

Les médias appelés à être à l’écoute des jeunes (rencontre)

260
0
PARTAGER

Lors de ce cette rencontre, organisée par la faculté des lettres en partenariat avec l’association Mohammedia pour la presse et l’information, les intervenants ont indiqué que la mise à niveau des médias publics figure parmi les revendications prioritaires des jeunes qui appellent également à défendre la liberté de la presse et son indépendance.

Les médias publics qui sont financés par le contribuable, se doivent de refléter les attentes et les espérances de la société et d’adhérer pleinement aux mutations qui s’opèrent actuellement au Maroc dans les différents domaines, ont-ils insisté.

Intervenant à cette occasion, Abdelhamid Jmahri, rédacteur en chef du quotidien Al Itihad Al Ichtiraki, a indiqué que les jeunes constituent une véritable force de proposition pour résoudre les problématiques qui se posent aujourd’hui, notamment dans les domaines politique et économique.

Et du coup, les jeunes sont devenus par la force des choses le sujet principal dans les médias, a-t-il dit, avant de plaider pour une réelle écoute de leurs revendications, surtout dans les médias audio-visuels.

Un avis que partage son confrère, Noureddine Miftah, rédacteur en chef de l’hebdomadaire « Al Ayam » qui a souligné le rôle de premier plan des médias dans les mouvements de réforme qui traversent actuellement le monde arabe, estimant que cet élan de changement illustre la forte appartenance nationale des jeunes et leur intérêt pour la chose politique. Ce qui prouve, selon lui, que le cliché de la désaffection des jeunes pour la chose politique est infondé.

Mohamed Zineddine, Universitaire, a, pour sa part, souligné le rôle majeur des médias dans la médiatisation des événements politiques et l’accompagnement des mutations qui traversent actuellement le monde arabe, estimant que les médias se doivent de refléter fidèlement les revendications des jeunes et aussi jouer un rôle de sensibilisation et d’encadrement pour eux.

De son côté, Khalid Al Kiraoui, directeur de la programmation à la Radio Casa-FM, a plaidé pour une mise à niveau effective des médias, jugeant nécessaire un débat public sur cette démarche de réforme, surtout pour les médias audio-visuels publics.

Il a aussi souligné l’importance de la formation aux métiers de la communication et de l’information dans les universités.

Cette rencontre-débat a été marquée par la signature d’une convention de partenariat entre la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines à Mohammedia et l’Association Mohammedia pour la Presse et l’information.

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires