Les médias marocains appelés à faire la lumière sur l’implication du polisario...

Les médias marocains appelés à faire la lumière sur l’implication du polisario dans le conflit libyen

162
0
PARTAGER

Le journal rappelle, dans un article de Rowaida Mroué, expert libanaise en relations internationales, le dynamisme enclenché par l’initiative d’autonomie, présentée par le Maroc en 2007 dans le but de parvenir à un règlement définitif de la question du Sahara sous souveraineté marocaine.

Cette initiative a suscité un large soutien politique et populaire tant au Maroc qu’à l’étranger, souligne l’auteur de l’article, notant que l’initiative a été qualifiée de sérieuse et réaliste par les Nations-Unies ainsi que par les principales capitales mondiales.

Rappelant la diversité du champ médiatique marocain, enrichi par la prolifération de journaux électroniques et de blogs capables de défendre la première cause nationale, le journal londonien estime que les médias marocains doivent se montrer plus agressifs dans leurs efforts visant à réfuter la propagande du polisario et de ses mentors sur le territoire algérien.

Le Middle-East Online a, par ailleurs, mis l’accent sur les dimensions sécuritaire et humanitaire du conflit artificiel du Sahara, citant en particulier les tentatives de l’organisation Al-Qaïda d’exploiter la situation pour lancer des attaques terroristes en Afrique du nord.

La situation des Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf représente une tragédie humanitaire, connue et reconnue par les organisations internationales de défense des droits humains, dont Human Rights Watch et Amnesty International, argumente le journal.

Le Middle-East Online est revenu, d’autre part, sur le refus des séparatistes du polisario et de l’Algérie d’organiser un recensement à Tindouf, tout en brandissant la menace de reprendre les armes.

La publication souligne, dans ce sens, que le retour à ce genre de menaces montre l’échec ignominieux des séparatistes de mobiliser un quelconque soutien à « leur cause perdue » même dans les camps de Tindouf, comme en témoigne les vagues successives de Sahraouis qui fuient les camps pour rejoindre leur mère-patrie, le Maroc.

Le détournement de l’aide humanitaire par les dirigeants du polisario, dénoncé par les organisations internationales, et les pratiques d’esclavage dans les camps sont autant d’actes « qui montrent que la direction séparatiste est soutenue par des services qui encouragent ce genre d’actes criminels et terroristes », note le journal.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires