LES MINISTRES DU PJD EN GUERRE CONTRE LA PRESSE

LES MINISTRES DU PJD EN GUERRE CONTRE LA PRESSE

560
0
PARTAGER

Les procès en diffamation et atteinte à la vie privée ne cessent de
pleuvoir sur les médias indépendants souvent condamnés à des amendes
colossales.

Faisant suite à des démarches similaires de la part de
nombre de ses collègues ministres appartenant au même parti islamiste
qui dirige le gouvernement, celui de la justice, Mustapha Ramid vient
de leur emboîter le pas de manière choquante et inattendue en déposant
une plainte contre un site d’informations qui a publié un commentaire
innocent au bas d’une photo montrant le ministre faisant la bise à sa
fille au cours d’une réunion de son parti, ce qu’il a eu grand mal à
accepter comme violation de sa vie privée bien qu’il s’agisse d’une
manifestation publique. C’est la première fois qu’un support
d’informations est poursuivi pour une raison aussi futile.

Un fâcheux précédent qui ouvre la voix à d’autres dérives du même
genre au moment où les tribunaux croulent sous les dossiers des procès
intentés à la pesse par des ministres du PJD dont le plus réputé en la
matière reste celui du transport et de l’équipement qui fait preuve
d’un véritable acharnement contre le journal « Al Akhbar » et son
directeur et éditorialiste Rachid Niny en demandant à chaque fois au
titre des dédommagements, des sommes colossales atteignant des
centaines de millions de dirhams, avec tous, la même volonté manifeste
de couler ces entreprises de presse déjà en butte à de nombreuses
difficultés financières. Ces membres du gouvernement ne se sont pas
faits priés en appliquant à la lettre les consignes du chef du
gouvernement, Abdelilah Benkirane qui leur a demandé de ne pas hésité à
attaquer en justice toute publication qui porterait atteinte à leur
image ou réputation. Il était normal que ceux de son parti soient les
premiers à le faire.

Commentaires