Les mutations politiques et constitutionnelles doteront le Royaume d’un secteur médiatique à...

Les mutations politiques et constitutionnelles doteront le Royaume d’un secteur médiatique à la hauteur des ambitions des Marocains (FMEJ)

177
0
PARTAGER

.

Dans un communiqué retraçant les faits ayant marqué son Assemblée générale, tenue récemment à Casablanca, la FMEJ unanime s’est, par ailleurs, félicitée de la reprise des discussions, là où elles ont été laissées en 2007, avec le ministère de la Communication dans la perspective rapide de présenter au Parlement un nouveau projet moderne et libéral du Code de la presse et un projet ambitieux dé création d’un Haut conseil de la presse indépendant.

Lors de cette assemblée les rapports moral et financier de la fédération ont été examinés. Trois rapports spécifiques ont été également présentés.

Il s’agit du rapport sur le Contrat de programme entre l’Etat et la FMEJ, du rapport sur la Commission paritaire de la presse écrite et du rapport sur la Commission de la carte professionnelle.

L’assemblée a voté tous les rapports présentés et donné quitus au Bureau sortant.

Par la suite une assemblée générale extraordinaire a été tenue en vue de la modification des statuts de la FMEJ.

Ces modifications portaient notamment sur la création d’un Bureau fédéral de 9 membres dont le président, d’un Conseil fédéral de 27 membres, du vote par collège (quotidien, hebdomadaire, mensuel, régional, presse électronique), de la création d’une Commission de déontologie et de sections régionales de la FMEJ.

Ces modifications statutaires ont été adoptées par l’Assemblée générale extraordinaire.

Il a été procédé par la suite au renouvellement des instances fédérales selon les compostions suivantes:

Le bureau Fédéral (9): Khalil Hachimi Idrissi (Président) Nouredine Miftah, Bahia Amrani, Mohamed Seihami, Mohamed Jouahri, Abdelhamid Jmahri, Toufik Bouachrine, Mohamed Hafid, Mustapha Khalfi,

Le Conseil Fédéral (18) : Mohamed Elbrini, Abdelmounaim Dilami, Omar Derkouli, Hassan Aarab, AIi Achibane, Mohamed Taha Chtouki, Ahmed Sebbar, Mustapha Alaoui, Hassan Alaoui, Khalid Bazid, Fatem Zahra Ouriaghli, Ahmed Najim, Fadel Agoumi, Samir Chaouki, Mohamed Hajjam, Abdellah Ferdaous, Driss Ouali, Mohamed Ezzouak,

La Commission de déontologie: Mohamed Elbrini, Mohamed Selhami, Mustapha Alaoui.

L’Assemblée générale a marqué son soutien le plus large aux instances élues pour l’accompagnement de toutes initiatives par l’expertise, l’analyse et les idées productives en vue de doter le secteur de la presse d’un environnement juridique et institutionnel à la hauteur des exigences et des normes universellement admises en matière de liberté d’expression, de protection juridique, de soutien multiforme au secteur de la presse et à la consolidation de la responsabilité déontologiques.

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires