Les opportunités de financement des programmes de recherche universitaires décortiquées à Fès

Les opportunités de financement des programmes de recherche universitaires décortiquées à Fès

286
0
PARTAGER

Initiée par l’université Sidi Mohamed ben Abdellah et l’Association maghrébine des lauréats de la fondation allemande Alexander Von Humboldt, cette journée a jeté la lumière sur les moyens de promouvoir la recherche scientifique au sein de l’université, renforcer l’échange scientifique interuniversitaire aux niveaux national et international et d’accroitre le nombre de bénéficiaires de bourses internationales.

Abdelhadi Soudi, Président de l’Association maghrébine des lauréats de la fondation allemande Alexander Von Humboldt, a exposé, à cette occasion, les modalités d’attribution par la Fondation des bourses d’excellence aux docteurs et chercheurs reconnus exclusivement sur la foi de leurs publications scientifiques.

La Fondation, qui s’enorgueillit de compter parmi ses chercheurs 43 lauréats de Prix Nobel, offre chaque année, aux chercheurs du monde entier, et surtout ceux issus de pays émergents, une multitude d’opportunités de financement de recherche et de soutien de programmes universitaires, a-t-il souligné.

Il a indiqué, à ce propos, que les bourses de séjours et de recherches, qui peuvent atteindre jusqu’à 45.000 euros, sont octroyés sur la base de critères purement académique et sans aucun quota.

Mettant l’accent sur le « prestige d’appartenir au réseau de la fondation », M. Soudi a invité les doctorants et chercheurs universitaires à s’inscrire dans ses programmes, qui sont d’une « grande flexibilité » et offrent même des possibilités de soutien dans l’avancement de carrière.

Le président de l’Université, Farissi Serghini a souligné, pour sa part, l’importance de nouer des partenariats gagnant-gagnant avec des organisations internationales s’activant dans le domaine du financement des recherches universitaires.

Ce genre de partenariat, qui a le mérite de s’étendre sur les moyen et long termes, ne peut que contribuer à améliorer la qualité des recherches menées au sein de l’université et apporter de nouvelles méthodes et branches du savoir, a-t-il relevé.

Aux côtés des partenaires traditionnels, l’université de Fès, qui regroupe 12 établissements universitaires, pas moins de 1.200 enseignants chercheurs et plus de 50.000 étudiants, compte, à cet effet, s’ouvrir sur d’autres acteurs internationaux de la recherche scientifique et universitaire, notamment en Asie et aux Etats-Unis d’Amérique, a-t-il conclu.

Cette journée, initiée avec le concours de la fondation Alexander Von Humboldt, a été aussi marquée par la présentation d’un aperçu sur les programmes et bourses d’études attribuées par l’Office allemand d’échanges universitaires.

La Fondation Alexander Von Humboldt est une organisation à but non lucratif ayant pour objectif de promouvoir la recherche scientifique dans le cadre de la coopération internationale. Elle entretient un réseau de plus de 24.000 chercheurs hautement qualifiés.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires