Les pays africains appelés à hâter l’intégration économique (Rencontre)

Les pays africains appelés à hâter l’intégration économique (Rencontre)

128
0
PARTAGER

« En favorisant des blocs commerciaux régionaux, les économies africaines pourraient accélérer la diversification des économies d’échelle et atténuer l’impact de tout choc économique mondial », a déclaré Mwencha lors d’une table ronde organisée en marge de la réunion annuelle de l’Assemblée générale de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) à laquelle participe le Maroc.

Il a indiqué que l’Afrique a besoin de tirer parti de sa position comme la seule région émergente dans le monde, en dehors de l’Asie, en termes d’attrait des investissements, évoquant à ce propos le rapport Ernst & Young, qui a montré que la région devra connaitre une forte croissance dans les nouveaux projets à partir de 2012, à la faveur des investissements directs étrangers qui devraient atteindre 150 milliards de dollars d’ici 2015.

En plus de fournir un avantage concurrentiel, a souligné Mwencha, l’intégration régionale permettrait l’amélioration des infrastructures, ainsi que le développement scientifique et l’innovation technologique à travers le Continent.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique, George Otieno, a souligné que l’événement a fourni une plate-forme pour les décideurs du continent pour discuter des tendances du risque actuel et trouver des solutions pratiques pour les atténuer.

Il a fait observer que bien qu’il est coûteux de faire des affaires en Afrique, en raison du manque d’économies d’échelle, l’intégration régionale a apporté des avantages énormes aux pays membres en termes d’accroissement des échanges, ajoutant que bien qu’ils paraissent élevés, les risques peuvent être gérés et les récompenses pourraient être énormes.

La table ronde de cette année est axée sur trois thèmes principaux, censés avoir un impact sur les gouvernements et le secteur privé, à savoir : « La coopération dans le domaine de l’intégration régionale, fondement pour la croissance et la prospérité », « L’investissement privé en Afrique et au Moyen-Orient, défis et opportunités » et « Le rôle des médias dans la création d’un profil de risque en Afrique ».

L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique appuie le commerce et l’investissement dans le Contient et réduit le coût des transactions en aidant les investisseurs à atténuer le risque. Elle apporte aussi une assurance du risque politique en couvrant des événements tels que l’inconvertibilité des monnaies, l’expropriation, la guerre et les troubles civiles.

Le Maroc est représenté à cette rencontre par Mme Benouiss Kenza du ministère de l’Economie et des finances.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires