PARTAGER

Le gouvernement néerlandais a mis sa menace a exécution et mis fin à
l’accord sur la sécurité social qui le liait au royaume du Maroc. Sous
le double prétexte de la crise économique et des abus des
ressortissants marocains établis aux Pays-bas ainsi que leurs familles
restées aux pays et les retraités, les autorités néerlandaises avaient
commencé par réduire de 40% ces trois dernières années les montants
des allocations accordées avant que la justice de ce pays ne vienne
déclarer cette mesure illégale. Ce n’était que partie remise car le
gouvernement néerlandais était déterminé à rompre purement et
simplement cet accord de sécurité sociale qui date de 1972.
Il concerne dans ces clauses les prestations en espèces d’invalidité, de
vieillesse ou de survivants, les allocation au décès et les
allocations familiales et stipulait que le bénéficiaire ne doit en
aucun cas être lésé par une réduction, une modification, une
suppression, un gel, une confiscation sous prétexte qu’il réside dans
un pays autre que les Pays-bas. Un pas dangereux vient donc d’être
franchi, car à partir du premier janvier 2016, l’accord ne sera plus
valable et l’on se demande ce qu’il adviendra des retraités marocains
retournés au pays et qui bénéficient de retraites et d’assurance
maladie privée et ce que compte faire le gouvernement marocain, lui
qui a refusé de renégocier l’accord comme le lui demandait son
homologue hollandais.

Commentaires