Les personnalités marocaines en baisse « du 11 au 13 mars 2015″

Les personnalités marocaines en baisse « du 11 au 13 mars 2015″

277
0
PARTAGER

DRISS EL YAZAMI: Très occupé par ses fonctions à la tête du Conseil National des Droits de l’Homme, celui qui est également président du CCE, le Conseil de la Communauté Marocaine établie à l’Etranger a fini par laisser cette dernière institution à l’abandon et dont l’activité tourne au ralenti sans parler d’une guerre de succession larvée.

BOUCHAIB RMAIL: Après la série de suicides au sein des rangs de la police, son patron a vu son étoile pâlir après l’évasion d’une
douzaine de prévenus d’un commissariat de la ville de Salé qui n’ont toujours pas été retrouvés. Il s’agit d’une première dns les annales de la police et d’une pilule que le boss de la sûreté nationale aura bien du mal à avaler.

MILOUD CHÂABI:  La déconfiture pour le milliardaire et son
holding « Yinna » se poursuit avec les deux procès perdus devant les tribunaux après les procès intentés par deux fournisseurs européens qui ont obtenu la saisie exécutoire de trois grandes entreprises de ce groupe dont l’image s’est sérieusement détériorée en un temps record dernièrement.

FAOUZI LAKJÂA  Le patron du football national n’a daigné ni adresser un message de condoléances et de solidarité ni rendu visite à la famille de l’homme mort accidentellement à Khouribga après avoir été atteint en pleine poitrine d’un objet incendiaire à la suite d’un match de championnat. Le défunt n’était pas un  supporter mais un simple passant et avait eu le tort de se trouver à la sortie du public du stade.

Commentaires