Les personnalités marocaines en baisse « du 19 au 21 mars 2015″

Les personnalités marocaines en baisse « du 19 au 21 mars 2015″

276
0
PARTAGER

ABDELILAH BENKIRANE: Le chef du gouvernement vient de se faire
prendre en délit de mensonge ou du moins d’omission devant l’opinion
publique. Alors qu’il avait annoncé n’avoir pour seul bien qu’une
petite unité de fabrication artisanale d’eau de javel, il s’avère
qu’il dispose également d’une imprimerie qui a bénéficié des aides de
l’état depuis son arrivée à son poste, bien que cela lui soit interdit
par la loi.

HOUSSEIN EL OUARDI: Le ministre de la santé, très impliqué dans le
débat sur la dépénalisation de l’avortement clandestin, a curieusement
état absent lors de l’audience royale accordée à ses collègues de la
justice et des affaires islamiques chargés par le roi d’apporter des
propositions sur cette question.

HABIB CHOUBANI: Le ministre chargé des relations avec le parlement et
la société civile a fêté tout seul la journée nationale de la société
civile après le boycott d’un nombre important d’associations en
conflit avec le ministre sur la manière dont a été conduit le dialogue
national et dont elles refusent de cautionner les résultats qu’il veut
mettre en conformité avec l’idéologie de son parti islamiste aux
commandes du gouvernement.

FAISSAL LÂRAICHI: Après le flop de l’installation de la TNT dans les
foyers marocains, le patron des chaînes de télévisions publiques se
dirige vers un nouvel échec en voulant généraliser la diffusion en HD
alors que les marocains ne disposent pas des récepteurs adéquats.
Encore des pertes colossales pour une télé publique plongée dans un
gouffr financier et que seuls la moitié des marocains regardent.

Commentaires