Les personnalités marocaines en baisse « du 21 au 23 mai 2015″

Les personnalités marocaines en baisse « du 21 au 23 mai 2015″

842
0
PARTAGER

LAHCEN DAOUDI: Le ministre de l’enseignement supérieur et la recherche
scientifique a perdu sa bataille contre le président du conseil
supérieur de l’éducation et l’enseignement et conseiller royal avec
qui il était en bisbille concernant l’adoption du plan stratégique
2015-2030 que le conseil vient de présenter. Nombre de propositions du
ministre y ont été rejetées.

MOHAMMED EL OUAFA: Le ministre des affaires générales du gouvernement
ne trouve plus d’arguments pour justifier les hausses successives,
trois en moins de deux mis, des prix du carburant alors qu’à un mois
du ramadan les commerçants envisagent de répercuter ces hausses dur
les prix des denrées de base que le même ministre ne peut contrôler
malgré ses propos en l’air.

MUSTAPHA RAMID: Le ministre de la justice et des libertés n’a pas
bronché devant le rapport d’Amnesty International sur la persistance
dans les lieux de détention du royaume. Le rapport qui a fait très mal
à l’image du pays a été jugé par le ministre comme un geste
d’hostilité gratuit qui ne mérite que mépris.

MOHAMMED DAFIR: Le fondateur du nouveau parti des « Néo Démocrates »
est poursuivi quelques mois seulement après son élection à la
présidence par des membres qui l’ont accompagné dans son aventure,de
se servir dans les caisses de la formation à des fins personnelles.
L’affaire est devant la justice et risque de porter un coup fatal à la
continuité de l’existence de ce parti.

Commentaires