Les personnalités marocaines en baisse « du 8 au 10 mai 2015″

Les personnalités marocaines en baisse « du 8 au 10 mai 2015″

739
0
PARTAGER

MUSTAPHA BAKKOURI: Le secrétaire général du Parti Authenticité et
Modernité a commis une faute politique qui risque de lui coûter cher
en affirmant au cours d’une émission de télévision en début de semaine
sur la première chaîne que le roi n’appréciait pas le chef du
gouvernement et numéro 1l du PJD. Ce dernier pourrait se servir de
cette perche .

MOULAY HAFID EL ALAMY: Donné à sa nomination comme un super ministre à
la tête d’un vaste département du commerce , de l’industrie, du
commerce extérieur et de l’économie numérique chapeautant le travail
de deux ministres délégués, l’homme d’affaires s’est vite essoufflé
après avoir promis monts et merveilles notamment des contrats juteux.

RABIE KHLIE: Le patron de l’office des chemins de fer est dans le
viseur du ministre du transport qui voudrait bien lui trouver un
remplaçant. Accidents ferroviaires, incendie de locomotive, démarrage
d’un train avec des passagers à bord en l’absence du conducteurs,
retards dans les horaires, autant de problèmes ces derniers temps et
rien ne parait y remédier

FAOUZI LAKJÂA: Alors que les partis politiques se sont saisi de
l’affaire de l’agression des joueurs et supporteurs du Raja de
Casablanca en Algérie par des policiers, le président de la fédération
royale marocaine de foot-balle est resté curieusement silencieux et
n’a pas jugé nécessaire de protester auprès de la fédération
internationale. Curieuse absence de réaction devant une affaire aussi
grave. .

Commentaires