Les personnalités marocaines en hausse « du 26 au 28 mai 2015″

Les personnalités marocaines en hausse « du 26 au 28 mai 2015″

865
0
PARTAGER

ABDELATIF HAMMOUCHI: Aussitôt arrivé à la tête de la sûreté nationale,
poste qu’il cumulera avec celui de directeur général de la
surveillance du territoire, le numéro 1 de l’appareil sécuritaire a
commencé à mettre en place les premiers jalons de sa stratégie de
manière à donner plus d’efficacité au corps de la police. Espérons
qu’il communiquera autour..

RACHID BENMOKHTAR: Le ministre de l’éducation nationale veut éradiquer
définitivement la fraude aux épreuves du baccalauréat. Il a décidé de
renforcer le dispositif de surveillance en faisant appel aux dernières
technologies afin de repérer à l’entrée des salles d’examen des
candidats susceptibles de vouloir introduire des appareils pour
tricher.

AMINE SBIHI: Le ministre de la culture a montré qu’il était loin
d’être un homme docile dans le combat qu’il mène contre le président
de la fondation des musées qui, au mépris des textes règlementaires en
la matière, a voulu déposséder le ministère de la culture de tous les
musées dont il avait la charge. Un arbitrage royal est sollicité pour
régler ce différend.

JAMILA MOUSSALI: La nouvelle ministre déléguée à l’enseignement
supérieur entame son mandats avec plusieurs préjugés favorables de la
part des membres de son parti islamiste du PJD ainsi que de la part du
monde de l’université qu’elle connait bien. Le bilan de celle qui l’a
précédée à ce poste sera oublié car peu consistant et entaché d’un
scandale.

AMINA SLAOUI: La fondatrice de l’AMH, l’Association Marocaine des
Handicapés, vient de se voir attribuer le prestigieux prix de
l’entrepreneur social de la Fondation suisse Schwabb au titre de
l’année 2015. Une récompense qui vint récompenser les efforts et le
travail au service de la solidarité, elle qui a crée à Casa, deux
centres pour handicapés.

Commentaires