Les personnalités marocaines en hausse du 5 au 7 avril 2015

Les personnalités marocaines en hausse du 5 au 7 avril 2015

570
0
PARTAGER

AZIZ AKHENOUCH: Le ministre de l’agriculture a vu le modèle de son
salon international de Meknès exporté en Côte d’Ivoire. Ce pays s’est
doté d’un événement similaire en s’inspirant de l’exemple marocain. Le
ministre en a profité en assistant à son ouverture pour promouvoir son
« Plan Maroc Vert » dont voudraient s’inspirer aussi des pays africains.

MUSTAPHA RAMID: Le ministre de la justice et des libertés est
fortement applaudi pour sa présentation de l’avant-projet du nouveau
code pénal qui contient de grandes nouveautés comme les peines
alternatives ou encore les lois réprimant le harcèlement sexuel
longtemps réclamées par les associations féminines contentes de ce bond en avant.

MYRIAM BENSALAH: La patronne des patrons qui ne s’est pas encore
prononcée sur une éventuelle candidature pour un second mandat à la
tête de la CGEM, continue son travail routinier en maintenant le
suspense. Une grande majorité de patrons lui assurent déjà leur
soutien et ne manquent pas de souligner son travail colossal effectué
avec abnégation

MOHAMMED ABIED: Le secrétaire général du parti de
l’Union Constitutionnelle, n’est pas prêt de remettre les clés de sa
formation. Pour une succession en douceur et pour continuer à la
suivre de près; il a proposé que l’on crée un poste de président non
prévu dans le règlement actuel et de confier le poste de secrétaire
général à son concurrent Radi.

FAOUZI LAKJÂA: Le président de la Fédération Royale Marocain de
Football peut enfin respirer et se féliciter de la décision du TAS, le
Tribunal Arbitral du Sport, d’annuler les très lourdes sanctions
prises par le Confédération Africaine de Football pour son refus
d’organiser la dernière coupe d’Afrique en raison des risques
d’épidémie du virus d’Ebola.

Commentaires