PARTAGER

Le gouvernement présidé par ‘islamiste du PJD, Saad Eddine El Othmani innove par rapport à son prédécesseur Benkirane en donnant un signal fort pour montrer le rapprochement qu’il compte instaurer avec les citoyens afin de comprendre et donner suite à leurs doléances.

Lors du dernier conseil, un décret a été adopté donnant le feu vert à l’installation d’une commission chargée de valider les objectifs des pétitions soumises et acceptées afin de leur assurer le meilleur suivi dans des délais respectables, sans empiéter sur le travail déjà accompli par le médiateur du royaume. Un site sera opérationnel pour bientôt sur lequel figureront les pétitions et le stade dans lequel elles se trouvent au niveau des solutions que le gouvernement compte leur apporter.

Cette commission appelée à se réunir régulièrement en présence des représentants de divers départements afin de juger la recevabilité des pétitions et si elles sont conformes au texte de la loi régissant ce nouveau service qui sera de la responsabilité directe du chef de gouvernement qui recevra en premier ces pétitions avant de les aiguiller vers les membres de la commission qui lui fera un rapport sur les chances de voir aboutir chaque demande. L’on imagine dès à présent la montagne de pétitions atterrissant sur le site dédié.

Commentaires