PARTAGER

Deux Palestiniens ont été tués par des tirs de l’armée israélienne vendredi dans la bande de Gaza alors qu’ils participaient à des manifestations contre la reconnaissance par les Etats-Unis d’Al Qods comme capitale d’Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.

Ces deux Palestiniens sont les premiers tués au cours des manifestations contre la décision américaine annoncée mercredi. Mahmoud al-Masri, 30 ans, a trouvé la mort à l’est de Khan Younès près de la barrière de sécurité fermant hermétiquement les frontières d’Israël avec la bande de Gaza, a dit le ministère de la Santé. Un second, encore non identifié, a été tué dans des circonstances similaires dans l’est du territoire.

Ce jour de vendredi, de grande prière hebdomadaire,  a été annoncé comme celui de la mobilisation des Palestiniens contre l’annonce faite mercredi par le président Donald Trump, a aussi vu des fidèles protester dans le monde musulman, comme au Liban, en Iran, en Malaisie ou en Egypte.

Un rendez-vous diplomatique important est attendu à New York avec une réunion en urgence du conseil de sécurité de l’ONU au cours de laquelle les Etats-Unis risquent d’être confrontés à la réprobation du reste de la communauté internationale.

 

Commentaires