Maison A la une LES PROBLÈMES DU BUSINESS PRIVÉ DE DEUX MINISTRES GÊNENT LE GOUVERNEMENT

LES PROBLÈMES DU BUSINESS PRIVÉ DE DEUX MINISTRES GÊNENT LE GOUVERNEMENT

1519
0
PARTAGER
Ils sont deux ministres, poids lourds et richissimes, appartenant au même parti du RNI et actuellement en difficulté, qui portent aujourd’hui ombrage à la coalition gouvernementale au point de mettre en péril sa survie. Le business du premier, Aziz Akhenouch, soupçonné d’avoir réalisé des bénéfices stratosphériques depuis la libéralisation des prix des carburants au détriment des consommateurs, est source de suspicion au sein du gouvernement, poussant d’autres formations à souhaiter son départ et son remplacement par un autre membre du RNI.
L’autre milliardaire et issu de cette formation à tomber en disgrâce n’est autre que Moulay Hafid El Alamy qui au lendemain de la cession discrète dans sa préparation, de son groupe d’assurances Saham à une entité sud-africaine à un prix faramineux, en ne respectant pas les lois en vigueur, se retrouve en position difficile. Son deal n’aurait pas été apprécié en haut lieu en raison de ses sous-jacements politiques.
Dans les deux cas, il s’agit d’hommes considérés comme proches du sérail, dont la réussite en affaires est jalousée et qui étonnent les milieux politiques pour leur insistance à rester aux commandes de super ministères, trois mandats pour le premier et deux pour le second. Un second qui avait déjà été obligé de reculer quand son groupe d’assurances avait bénéficié d’un contrat de plusieurs milliards avec l’état.
L’avenir de la présence du RNI au gouvernement ou du mois ses deux super ministres est devenu hypothétique et incertaine.

Commentaires