Les prochaines élections posent le défi de l’application des nouvelles dispositions relatives...

Les prochaines élections posent le défi de l’application des nouvelles dispositions relatives à la représentation des femmes

159
0
PARTAGER

L’Etat est tenu, en vertu de la constitution, de prendre des mesures juridiques pour garantir une représentation des femmes en vue de la parité, a affirmé Mme Skalli dans une déclaration à la presse avant la tenue du conseil de gouvernement, estimant qu’il faut être à l’écoute des femmes politiques et parlementaires concernant la question de cette représentation dans l’attente de la mise en place, comme énoncée dans la nouvelle constitution, de l’autorité chargée de la parité et de la lutte contre toutes formes de discrimination.

Le gouvernement et les partis politiques sont tenus d’écouter et de consulter ces femmes politiques, notamment, dans le cadre des consultations en cours entre les deux parties relatives à la liste nationale et à la représentation des femmes et des jeunes, a-t-elle ajouté indiquant qu’une rencontre-débat a été organisée récemment à ce sujet.

La ministre a précisé qu’elle présentera devant les membres du gouvernement les défis posés par ces questions, surtout, a-t-elle poursuivi, que le Maroc aspire à atteindre, au moins, la moyenne mondiale de représentation féminine (19,5 pc).

« Nous aspirons à une représentation d’un tiers dans la perspective de la parité », a-t-elle dit. Et de relever que les défis du développement social, de lutte contre la pauvreté et d’amélioration des conditions des couches défavorisées passe nécessairement par le renforcement de la présence des femmes dans les centres de décision et de responsabilité aux niveaux national, régional et local

 

MAP _________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires