Les programmes d’appui aux PME au centre d’une rencontre à Kénitra

Les programmes d’appui aux PME au centre d’une rencontre à Kénitra

207
0
PARTAGER

Cette rencontre, tenue à l’occasion de la 2ème édition des « Journées régionales de l’Industrie », a permis aux entrepreneurs de la région de s’enquérir des possibilités de soutien offertes par le Pacte nationale pour l’Emergence Industrielle.

Lors de cette réunion, le ministre a souligné l’importance de la PME dans la création des richesses, indiquant qu’elle représente 95% des entreprises marocaines et contribue à hauteur de 50 % à la création d’emplois, 20% à la valeur ajoutée, 30% aux exportations, 40% à la production et 50% à l’investissement.

Néanmoins, a-t-il ajouté, les PME marocaines sont soumises à un ensemble de contraintes liées notamment à la fragilité de leurs structures, la faiblesse de leurs ressources humaines et techniques, les insuffisances en matière d’information, de formation, d’innovation et de qualité ainsi que dans les pratiques managériales.

Le ministre a, en outre, a présenté l’état d’avancement des chantiers du pacte national pour l’émergence industrielle en faveur de la compétitivité des PME et les programmes de soutien Imtiaz et Moussanada.

Il a, à ce sujet, souligné l’adhésion timide des PME par rapport aux objectifs tracés, précisant que 2% seulement des entreprises (17 entreprises sur 820) ont déposé une demande de candidature au programme Moussanada et 3% des entreprises de la région (6 entreprises sur 258) ont bénéficié de ce programme.

Concernant les zones industrielles, le ministre a cité celle de Bir Rami à Kénitra, dont la première tranche a été valorisées à 80 pc, la deuxième à 70 et la troisième à 65 pc, et annoncé qu’une étude (cofinancée par son département et la Chambre de commerce, d’industrie et des services) relative à sa réhabilitation est en cours.

Pour l’autre zone industrielle de la ville, Saknia, projet réhabilité dans le cadre du budget du ministère de l’industrie, le taux de valorisation a atteint 74 %.

S’agissant de la plateforme intégrée de kénitra « Atlantic Free Zone », projet dédié essentiellement aux équipementiers automobiles et aux activités liées aux Métiers Mondiaux du Maroc, le ministre a confirmé que la livraison de la première tranche (192 ha) est prévue fin 2011.

Intervenant à cette occasion, le wali de la région et gouverneur de la province de Kénitra, M. Ahmed Moussaoui a annoncé la tenue prochaine d’une réunion pour tenter de trouver des solutions aux problèmes entravant le développement des PME.

Le président du conseil régional, M. Mekki Zizi a souligné l’importance de l' »Atlantique Free Zone » qui peut être une locomotive pour les PME de la région.

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires