PARTAGER

Dans une déclaration fleuve devant le parlement, le nouveau chef de gouvernement, Saad Eddine El Othmani, et en pas moins de 90 pages, a fait une série de promesses à ses concitoyens qu’il s’engage à tenir pendant la durée de son mandat, à savoir les 5 prochaines années. Il s’engage tout d’abord à faire adopter toutes les lois organiques issues de la dernière constitution de 2011 et que le précédent gouvernement n’a pas pu finaliser, comme celle sur l’accès à l’information, la parité ou encore celles sur le droit de grève et la lutte contre toutes les forme de discrimination.

Pour la parité hommes-femmes, El Othmani promet la création d’une deuxième stratégie appelée « Ikram 2 » alors que les efforts se poursuivront pour la promotion des choix démocratiques et la culture des droits des citoyens.

Au niveau judiciaire, la modernisation de l’appareil se fera au travers d’un tribunal digital pour permettre aux justiciables de suivre l’état d’avancement des dossiers traités par les tribunaux.

Il s’engage également à porter le taux d’alphabétisation de la population à 80% et la couverture médicale à 90 %.

Enfin au niveau économique, le taux de croissance sera porté à une moyenne de 4,5 à 5,5% alors qu’actuellement, il ne dépasse pas les 2,5 %.

Des promesses réalistes à vérifier en 2021 à la fin de l’exercice.

Commentaires