LES RACINES DU GRAND BANDITISME ÉLIMINES A TANGER

LES RACINES DU GRAND BANDITISME ÉLIMINES A TANGER

876
0
PARTAGER

S’il est encore trop tôt pour évaluer le dernier coup de filet de la
police à Tanger qui a pu mettre la main sur un gang faisant peser de
lourdes menaces sur la sécurité dont son cerveau, un criminel belge
d’origine marocaine recherché en Europe, ainsi que cinq de ses
complices, il apparaît clair qu’il s’agit là de l’une des plus
importantes arrestations opérées par la sûreté nationale ces dernières
années. D’une part en raison de la dangerosité de la bande qui a été
démantelée et dont l’objectif numéro 1 était d’implanter le grand
banditisme dans le royaume avec les braquages de banques, les meurtres
sur commande de gros trafiquants de drogue en délicatesse avec les
grandes mafias internationales, les trafics transfrontaliers en tous
genres et autres délits. Car il faut le souligner, tous les grandes
affaires de banditisme de ces dernières années dans plusieurs villes
semblent porter la signature de ce gang surarmé, qui a déjà tué ou
tenté de le faire sans scrupules ni états d’âmes, la violence étant le
seul langage comme ils l’ont démontré lors des deux derniers braquages
de convoyeurs de fonds à proximité de banques dans la ville du Détroit
dont il voulaient faire leur base arrière.

L’arsenal impressionnant et très professionnel trouvé en possession du gang
soulevé enfin une question de taille, à savoir la perméabilité des points
de passage aux frontières qui ont permis l’entrée sur le territoire d’armes
de toutes sortes avec autant de facilités, ce qui va permettre, grâce
à ce démantèlement, une remise à plat de tout le système des contrôles
aux frontières.

Commentaires