Maison A la une LES RADIOS PRIVÉES CHERCHENT UN NOUVEAU SOUFFLE.

LES RADIOS PRIVÉES CHERCHENT UN NOUVEAU SOUFFLE.

453
0
PARTAGER

12 années après la création des plus anciennes d’entre elles, dites de la première vague, les radios privées créées à la faveur de la libéralisation, toujours en cours, du paysage audiovisuel national, ont pris conscience de la nécessité de se renouveler pour ne pas périr.

Si la suprématie de l’ancêtre Médi 1, a été sérieusement bousculée et si la préférence des marocains continue, étude d’audience après étude d’audience à la station coranique Mohammed VI, tous les autres projets voient leur positionnement montrer des signes d’essoufflement à l’exception des deux réussites des deux thématiques sportive et musicale maintenant encore leur progression. Leurs concurrentes avaient fait d’emblée le choix hasardeux de se placer dans le registre vague des généralistes de proximité et se voient mal récompensés aujourd’hui. Si leur audience n’a pas augmenté, les marocains étant connus pour être fidèles à leur radio préférée, leurs bassins d’audience ont tari et elles ne pourront plus faire valoir devant les annonceurs des taux qu’elles ne sont plus en mesure d’espérer.
Avec la raréfaction des ressources publicitaires en raison de la concurrence acharnée du net et la perspective de la disparition de la bande FM au profit du numérique, la recherche de nouveaux créneaux et de nouveaux modèles est devenue la planche de survie pour des radios partageant les mêmes programmes sans originalité et la même déception de stagner dans les classements
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires