PARTAGER

Les Forces Armées Royales auront vu l’arrivée cette année de nouveaux hauts responsables qui viennent seconder le roi, chef suprême de l’armée marocaine. Le premier grand changement avait concerné au mois de janvier dernier, le remplacement du général de corps d’armée, Bouchaib Arroub, à la tête de l’Inspection Générale des Far et commandant de la zone Sud dépassant la limite d’âge et souffrant de problèmes de santé, par le général de division Abdelfatah El Ouaark.

Le général Arroub vient d’être reçu en audience par le roi et décoré de la plus grande distinction, le grand Cordon du Ouissam El Arch. Il n’était pas le seul à recevoir cette distinction, puisque il en a été de même pour le patron de la Gendarmerie Royale, le Général de Corps d’Armée, Hosni Benslimane. Ce dernier ayant largement dépassé l’âge de la retraite depuis de nombreuses années était donné partant par plusieurs rumeurs, surtout depuis qu’il a mis fin à son mandat de président du Comité National Olympique Marocain. Mais l’annonce brusque de son départ est surtout à lier au récent incident grave à l’aéroport de Rabat-Salé, sous la responsabilité de la gendarmerie, quant un déséquilibré mental est parvenu à violer toutes les barrières et grillages de sécurité pour s’infiltrer à l’intérieur d’un avion privé appartenant à une princesse du Golfe pour le saccager par la suite avant d’être intercepté. Une affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets et qui aurait, semble-t-il précipité son départ à la retraite et son remplacement par le général de division, Mohammed Haramou à la tête de la gendarmerie..

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

 

Tags : Actualités marocaines, infos, scoop, faits divers, culture, Maroc, Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Fés, Salé, Aéroport, Gendarmerie Royale, FAR. retraite, Hosni Benslimane

Commentaires