Les réformes constitutionnelles et les grands chantiers structurants du Maroc mis en...

Les réformes constitutionnelles et les grands chantiers structurants du Maroc mis en exergue aux Pays-Bas

343
0
PARTAGER

Lors de ces entretiens, M. Biadillah a d’emblée souligné la dynamique des réformes lancées par SM le Roi Mohammed VI depuis Son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres à travers le nouveau code de la famille, l’Instance équité et réconciliation (IER), la liberté de la presse, le foisonnement des Ongs, la liberté d’expression et la liberté de manifester dans le cadre de la loi.

Mettant en relief la spécificité du Maroc dans le contexte actuel qui prévaut dans le monde arabe, M. Biadillah a rappelé que le Royaume avait dès l’indépendance interdit le parti unique et dès 1962 instauré le multipartisme qui est en vigueur jusqu’à présent.

M. Biadillah, qui était accompagné de Mme Fatiha Ayyadi et M. Aziz Ben Azzouz, membre du Bureau national du Parti, a également mis en avant la mise en place du Conseil économique et social et du Conseil national des droits de l’Homme, soulignant que dans cette dynamique, s’inscrit le discours royal du 9 mars qui  »fait rupture avec le passé et montre que SM le Roi Mohammed VI est en phase avec Son peuple ».

M. Biadillah a par la suite expliqué la méthodologie qui sera adoptée ainsi que le grand débat national entre les acteurs politiques et la commission chargée de la rédaction de la constitution.

Les responsables néerlandais ont été impressionnés par cette  »nouvelle révolution du Roi et du peuple » et ont demandé des éclairages très précis sur le discours royal.

M. Biadillah a, en outre, soulevé le problème de la sécurité dans le Grand Maghreb, la menace d’Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI) en plus de la question du Sahara et la proposition marocaine d’autonomie.

Il a également discuté avec ses interlocuteurs néerlandais du mouvement des jeunes du 20 février, précisant que le PAM, dans ses différents communiqués, avait fait siennes les aspirations légitimes de ces jeunes qui ont trouvé leurs réponses dans le discours royal.

 »Un appel a été lancé à ces jeunes pour militer dans le cadre d’un parti politique de leur choix pour participer avec les forces vives de la nation à l’édification du Maroc de demain », a indiqué le SG du PAM.

Au niveau économique, M. Biadillah a évoqué la stratégie du Maroc en matière d’énergies renouvelables et les 9 milliards de dollars qui seront investis dans les plans énergétiques, tout en mettant en relief les possibilités qu’ont les entreprises néerlandaises à participer dans cet effort aussi bien en termes d’investissement qu’en termes de transfert de technologies et de savoir-faire.

Avant d’animer une rencontre-débat à Amsterdam avec des jeunes de la communauté marocaine établie aux Pays-Bas, M. Biadillah s’était entretenu avec notamment M. Jacob Cohen, chef du Parti du Travail, Mme Khadija Arib, membre du Parlement néerlandais, Mme Emin Bozkourt, parlementaire européenne (La Haye), M. Ahmed Boutaleb, maire de Rotterdam et le président de la région de Flevoland, M. Leen Verbeek (Leystad).

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires