Les réformes initiées par le Maroc « mettent le pays à l’abri de...

Les réformes initiées par le Maroc « mettent le pays à l’abri de l’instabilité » (Chatham House)

156
0
PARTAGER

Par Abdelghani Aouifia

Le Maroc jouit de plusieurs facteurs de stabilité, dont le rôle primordial que joue SM le Roi Mohammed VI dans la conduite du processus de réforme, a indiqué dans un entretien à la MAP, Mme Claire Spencer, directeur du programme MENA au sein de ce prestigieux centre de réflexion.

L’expert a notamment cité l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), « qui a aidé à réduire la pauvreté au Maroc ».

Mme Spencer a relevé, dans ce contexte, le rôle clef que le secteur privé est appelé à jouer pour renforcer la marche du Maroc vers davantage de progrès économique et social.

+Les manifestations du 20 février: l' »approche responsable » des autorités

Revenant sur les manifestations sociales du 20 février, Mme Spencer a souligné le caractère pacifique de ces protestations. Ces manifestations « ont été largement pacifiques », a-t-elle dit, déplorant les actes de pillage qui ont entaché certaines manifestations dans certaines régions du pays.

L’expert a souligné ce qu’elle a qualifié d' »approche responsable » que les autorités marocaines ont adopté au sujet de ces manifestations.

L’analyse de Mme Spencer rejoint celle de gouvernements étrangers et d’organisations internationales, qui ont souligné « la maturité » des autorités marocaines dans le traitement des manifestations. Un tel constat a été notamment fait par l’organisation internationale de défense des droits humains, Amnesty International, et par le gouvernement britannique.

Ce caractère pacifique montre à l’évidence les profondes différences qui existent entre la situation au Maroc et celle dans d’autres pays arabes, a dit Mme Spencer.

Contrairement aux autres pays arabes, le Maroc connait depuis plusieurs années une dynamique au niveau du débat politique au sujet de plusieurs questions, a-t-elle dit, soulignant le climat de liberté d’expression et de presse qui marque la vie politique et sociale au Maroc.

« Les manifestations, qui ont lieu au Maroc, ont essentiellement porté sur le changement des méthodes de gestion de la chose économique et social », a enchainé Mme Spencer, relevant que ceci doit inciter les autorités marocaines à accélérer le processus de réformes économiques et sociales en vue de renforcer l’accès de la population au marché de l’emploi et autres secteurs sociaux.

« Les éléments d’un tel changement sont déjà mis en place au Maroc », a-t-elle estimé, rappelant les mesures prises par le gouvernement marocain pour encourager les petites et moyennes entreprises (PME) en tant que composante essentielle du tissu économique du Royaume.

Le renforcement du secteur privé et la promotion de la transparence sont autant d’outils cruciaux pour encourager la création de PME capables d’offrir des postes d’emploi aux jeunes diplômés, a encore dit Mme Spencer, une grande connaisseur de l’évolution économique, politique et économique du Maroc.

Sur le plan politique, la responsable de Chatham House a mis l’accent sur la nécessité de donner une nouvelle dynamique à l’action du parlement, tout en mettant l’accent sur le rôle important que les partis politiques doivent jouer dans ce sens à travers à un renouvellement de leurs élites.

La société civile, qui demeure très active au Maroc, est également appelée à contribuer à cet effort, a-t-elle poursuivi, soulignant que la société marocaine dispose des éléments nécessaires pour galvaniser le processus de réformes prometteur lancé au royaume durant les dix dernières années.

+Le Conseil économique et social, un rôle clef

Mme Spencer a, par ailleurs, souligné l’important rôle que devra jouer le Conseil économique et social, installé cette semaine par SM le Roi Mohammed VI.

Le Conseil, qui regroupe des personnalités de divers horizons, devra sans doute accompagner le processus de développement engagé au Maroc, a-t-elle dit, soulignant que « la force du Maroc réside dans sa diversité ».

Cette diversité, renforcée par le processus de changement dynamique enclenché durant la dernière décennie, permettra au Maroc de relever les défis auxquels il est confronté, a encore dit Mme Spencer, qui n’a pas manqué de relever l’importance de la politique de développement régional lancée par le Maroc.

Les conseils de développement régional, mis en place au Maroc, « sont uniques dans la région » arabe, a observé la responsable de Chatham House, soulignant que le changement dynamique et progressiste que connait le Maroc « doit donner espoir à la population » qui perçoit déjà les résultats sur le terrain.

Un tel système étant déjà en place et en marche, « la population doit apporter elle aussi sa contribution en se prenant en charge d’une manière responsable. Le but étant d’optimiser les opportunités offertes », a argumenté Mme Spencer, tout en soulignant que pour ce faire, davantage d’efforts doivent être consentis pour élargir l’espace de participation des citoyens.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires