Les résultats du bac et leurs lots d’anxiété, gaieté ou déception

Les résultats du bac et leurs lots d’anxiété, gaieté ou déception

325
0
PARTAGER

A l’intérieur du lycée Al Joulane, les préparatifs vont bon train ce mercredi, jour d’affichage des résultats du baccalauréat et jour de grand frisson pour près d’un demi-million d’élèves.Le personnel de l’administration s’attèle à nettoyer et à quadriller à la craie l’immense tableau qui doit accueillir, en fin d’après-midi les notes, synonymes d’horizons radieux ou brouillés.

« C’est un jour très spécial pour nous tous » explique Chafiq Mohammed Taha, proviseur du lycée Al Joulane, tout en donnant quelques directives.« Nous recevrons les résultats officiels de la délégation à partir 15h. Le temps pour nous d’aménager le tableau qu’on dressera devant l’établissement à 17h heure officielle de l’affichage » explique avec entrain le proviseur qui a présidé une commission de délibération, lundi  dernier au siège de l’académie du Grand Casablanca.Deux jeunes filles regardent les résultats du Bac à l’entrée d’un lycée (Archives)De l’autre coté du mur d’Al Joulane, visage pâle et yeux crispés rivés vers le portail du lycée, Loubna Sethi ne désire pas attendre jusqu’à 17h. Elle scrute avec anxiété l’horizon obstrué par ce mur renfermant cette fameuse note de baccalauréat qui sera accolée aux dernières longues années de labeur.Etudiante dans la filière Science de la vie et de la terre, Loubna est irritée d’attendre depuis quelques heures devant  l’établissement. « C’est injuste. Pourquoi ne me remettent-ils pas mon code » s’emporte la jeune fille venue accompagnée de sa mère et qui espérait récupérer le code lui permettant d’accéder à ses notes disponible sur le site internet. »Les écoles préparatoires ne m’intéressent pas »Tout comme elle, Hamza E., a la mine des mauvais jours, mais pour une toute autre raison. S’il est parvenu à obtenir sa note sur la toile, Hamza demeure anxieux. « Je suis venu pour m’assurer qu’il n’y a pas d’erreur. Je suis insatisfait de ma note », explique Hamza qui a pourtant obtenu un 12.« Cette note ne permettra pas d’intégrer une bonne école » se justifie le jeune étudiant en Physique Chimie, miné par une déception qui peut se lire dans les yeux de sa mère. « On dirai qu’il n’a pas eu son bac », assure-t-elle désemparée.Le visage barré par un large sourire, Housni Abdellatif n’a pas la même ambition malgré un magnifique 16,22 dont il a eu connaissance sur le net.« Les écoles préparatoires ne m’intéressent pas. Le rythme y est insupportable » assure-t-il, préférant se délecter de l’instant présent. Son ami Oussama Zaeria qui l’accompagne est content pour Housni, mais pas encore pour lui.Malgré sa très longue nuit ponctuée par de multiples tentatives de connexion pour voir sa note, Oussama n’est pas parvenu à la visualiser et s’est résigné à attendre la date officielle d’affichage des résultats programmée pour aujourd’hui.Posté devant le lycée, lui aussi, a les yeux rivé sur le portail clos du lycée en se demandant s’il fera partie des 156.429 candidats qui cette année ont réussi le baccalauréat lors de la session ordinaire de juin 2014.Dans le cas contraire, Oussama pourra espérer rejoindre les 176.000 candidats qui passeront la session de rattrapage début juillet.

Source : menara.ma

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires