Les séparatistes du polisario se sont convertis en terroristes à la solde...

Les séparatistes du polisario se sont convertis en terroristes à la solde d’Al Qaida et en trafiquants

165
0
PARTAGER

La défaite militaire des mercenaires les a catapultés dans les bras de la nébuleuse terroriste d’Al Qaida et des réseaux de trafic d’armes, de drogues et des êtres humains, souligne la publication dans son éditorial.

Les victoires militaires du Maroc dans le conflit du Sahara, à la faveur notamment du mur de défense érigé par le Royaume pour la protection des provinces du Sud, ont été un tournant dans ce différend monté de toutes pièces, assure « Al Machhad ».

Depuis le parachèvent de la construction de cette ceinture de sécurité en 1987, les éléments du polisario ont perdu l’initiative et ne bénéficiaient plus de l’effet surprise, relate la publication, rappelant le soulèvement déclenché dans les camps de Tindouf contre le polisario, le retour massif des séquestrés au Maroc et les retraits successifs de la reconnaissance de la pseudo-rasd.

Et d’ajouter que les lobbies algériens pro-polisario instrumentalisent ce conflit artificiel pour servir leur stratégique hégémonique, entravant, par là, le processus des pourparlers sur le Sahara et les initiatives positives proposées par le Royaume, en particulier le plan d’autonomie.

S’agissant des négociations sur le Sahara, l’hebdomadaire constate que malgré la dynamique actuelle, les pourparlers restent sans horizon clair, en raison de la manifestation de deux volontés diamétralement opposées: celle du Maroc qui oeuvre de bonne foi pour le règlement politique définitif de ce problème et la volonté d’obstruction affichée par les autres parties qui, tout en campant dans des positions obsolètes, ont confirmé leurs prédispositions terroristes lors des derniers événements de Laâyoune.

Après une série de rounds de négociations sur le Sahara sous les auspices des Nations Unies, il revient désormais à la communauté internationale d’assumer l’entière responsabilité pour faire comprendre aux autres parties qu’elles sont en train de jouer avec le feu, surtout que la nouvelle donne présente des dangers réels pour l’ensemble de la région et la sécurité internationale, avec la prolifération des réseaux terroristes et criminels.

Commentaires