Les sociétés de bourses s’allient aux professionnels de la finance participative

Les sociétés de bourses s’allient aux professionnels de la finance participative

340
0
PARTAGER

Paraphée par le président de l’APSB, Omar Amine, et le président de l’AMFP, Said Amaghdir, en marge d’un workshop sur le « Marketing des marchés financiers sharia compliant », cette convention a pour objectif la promotion, la sensibilisation et la diffusion des concepts, principes et différentes techniques de la finance participative. Dans une déclaration à la MAP, M. Amine a souligné que ce rapprochement entre les brokers et les experts de la finance participative se traduira par l’organisation d’événements spécialisés et à forte valeur ajoutée, dont des workshops, des séminaires de formation et des ateliers de réflexion, afin de permettre au marché financier marocain et aux sociétés de bourse de se préparer à l’arrivée de nouveaux investisseurs, produits et fonds, tout en étant prêts à les accompagner, à l’instar du secteur bancaire et autre secteurs de la finance. Vu qu’aujourd’hui le cadre législatif et réglementaire de la finance participative se met progressivement en place, l’APSB est appelée à contribuer au lancement de ces nouveaux produits sur le marché financier. Pour ce faire, les sociétés de bourse ont besoin d’un partenaire scientifique idéal, pour les accompagner dans la mise en place des cursus de formation, des différentes techniques et outils, qu’ils ont trouvé en l’AMFP, compte tenu de son expertise dans le domaine, a-t-il poursuivi. « Au Maroc, il y’a un chantier fédérateur qui est Casa Finance City (CFC), et on ne pourrait pas imaginer un véritable hub régional africain, sans pouvoir capter tous ces fonds d’investissements, pareils aux autres fonds, sauf qu’ils ont des critères et conditions d’accès en conformité à la Charia », a relevé en outre M. Amine. Pour sa part, M. Amaghdir a fait savoir qu’en vertu de ce partenariat l’APSB et l’AMFP assureront la sensibilisation et l’accompagnement des intervenants de marché pour la mise en place et le développement des produits de la sharia compliant et contribueront activement au dialogue et à la concertation entre professionnels de l’investissement et du financement et les autorités de tutelle. « Avec un taux de bancarisation d’environ 60 pc au Maroc, le reste de la population représente un potentiel énorme. Si on arrive à capter 10 pc seulement des 40 pc restants, c’est l’équivalent de 9 milliards de dirhams (MMDH) », a-t-il ajouté. Ainsi, poursuit M. Amaghdir, « on va participer à la bancarisation en captant et transférant les fonds qui échappe au circuit bancaire, soit à travers la banque participative, soit via les placements directs au niveau du marché financier sharia compliant ». L’APSB regroupe les 17 sociétés de bourse de la place et a pour rôle d’exprimer leur point de vue sur les enjeux majeurs de l’évolution des métiers de marché, notamment l’amélioration des techniques de bourse, la création de services communs, l’introduction de nouvelles technologies, l’organisation de séminaires et de conférences. Lieu de réflexion et d’étude au service de ses membres, l’APSB œuvre depuis 20 ans pour le développement des relations de coopération et d’échanges d’information avec les instances gouvernementales et les associations professionnelles des secteurs bancaires et boursiers tant au Maroc qu’à l’étranger. Née de la volonté de créer une structure dont la mission principale est de contribuer au développement des compétences et du savoir-faire de la finance participative – Sharia Compliant au Maroc, l’AMFP se veut un espace d’échange entre les acteurs de la finance, au niveau national et international, et une force de propositions permettant le développement de ce mode financement.

 

 

_________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires