LES SYNDICATS DÉCLARENT LA GUERRE

LES SYNDICATS DÉCLARENT LA GUERRE

370
0
PARTAGER

Même l’UNTM pourtant proche du PJD, le parti du premier ministre, n’est pas en reste et s’apprête à rejoindre le mouvement.Enfin l’UGTM, le bras syndical du parti de l’Istiqlal encore dirigé par Hamid Chabat, le leader de ce parti qui continue à porter ses deux casquettes pourrait apporter son grain de sel pour faire monter la mayonnaise en l’absence de tout dialogue avec l’exécutif qui s’apprête à boucler la première année de son mandat.

Un dialogue devenu celui de sourds au cours duquel les syndicats n’ont cessé de répéter leur déception à l’égard du gouvernement dirigé par les islamiste. la liste des griefs est longue et l’on se contentera de citer le non respect des droits syndicaux, la répression des manifestations ainsi que la dégradation du pouvoir d’achat des citoyens surtout celui des classes les plus défavorisées.

Si Benkirane et son équipe n’ont pas vécu les affres des grèves durant les douze derniers mois, il en est autrement aujourd’hui . Les syndicats estiment qu’ils n’ont plus les mains liés par la préparation de la loi des finances et qu’ils sont en droit d’exprimer leur ras le bol dans la rue. De plus , la conjoncture leur offre l’occasion de mobiliser les foules déjà chauffées à blanc.

Si l’augmentation des prix des carburants était passée comme une lettre à la poste et sans trop de dégâts, celle de l’électricité que compte appliquer l’exécutif prochainement change la donne sensiblement et risque de devenir le détonateur d’une forte mobilisation aux risques incalculables alors que les associations battent le pavé inlassablement pour dénoncer, eux, les atteintes aux libertés.

Le gouvernement, assis sur une poudrière, est déterminé à mener ses réformes dont celle de la caisse de la compensation, un sujet explosif, et refuse de voir dans son rétroviseur tous les préparatifs et signaux annonciateurs d’une grave gronde sociale cet hiver avec les risques majeurs d’une fragilisation d’un gouvernement menacé de plus en plus par des défis de tous ordres.

Pour actu-maroc.com_______________

 

 

 

 

Commentaires