LES SYNDICATS REPARTENT A L’ASSAUT DU GOUVERNEMENT

LES SYNDICATS REPARTENT A L’ASSAUT DU GOUVERNEMENT

659
0
PARTAGER

Les principaux syndicats du pays ne se contentent plus de hausser le
ton ni taper sur la table, ils envisagent de nouvelles formes de
protestation jusqu’à ce que le gouvernement cède sur leurs
revendications. Après avoir boycotté les défilés du premier mai pour
en faire une journée morte, ils ont décidé de prendre à témoin l’OIT,
l’Organisation Internationale du Travail, pour se plaindre de
l’impossibilité pour eux de dialoguer avec l’Exécutif, encore moins de
le voir céder sur leurs demandes pour la satisfaction des attentes des
travailleurs notamment les plus lésés dans un contexte d’austérité.
Plus encore, ces syndicats promettent au gouvernement une avalanche de
grèves par secteurs et des marches à travers tout le pays pour
l’amener à des concessions, chose que le premier ministre a déjà
opposé son refus à maintes reprises.

Ils estiment qu’ils ont assez patienté comme jamais au paravent et que
devant ce refus, ils n’ont plus d’autre choix que de faire monter la
température sociale d’ici l’été et à la rentrée avec tous les risques
d’embrasement que leur défi comporte.

Ce défi ne semble pas faire peur à Benkirane, le premier ministre, qui
continue de toiser les dirigeants syndicats pour leur signifier qu’il
ne les craint pas et advienne que pourra pour une situation sociale
qu’il se vante de maîtriser.

Par Jalil Nouri

Commentaires