L’Etat a déployé un grand effort pour rapatrier les marocains résidant dans...

L’Etat a déployé un grand effort pour rapatrier les marocains résidant dans des pays en crise (M. Ameur)

157
0
PARTAGER

Intervenant devant la Commission des Affaires étrangères, de la défense nationale et des affaires islamiques de la Chambre des représentants sur « les conditions instables de la communauté marocaine dans des régions et les pays en crise et les efforts déployés par le gouvernement pour la réconforter », le ministre a ajouté que depuis le déclenchement des événements dans des pays arabes et africains, une commission comprenant les départements des Affaires étrangères et de la coopération et de la Communauté marocaine résidant à l’étranger a été mise en place pour suivre ces événements, en coordination avec les ambassades et les consulats dans ces pays.

Le ministre a souligné que dès réception des premières sollicitudes de rapatriement de Libye, par exemple, toutes les mesures ont été adoptées et les moyens matériels mis en place afin que l’opération de rapatriement soit accomplie dans les meilleurs conditions, en coordination avec la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM).

Dans un deuxième temps, a poursuivi M. Ameur, des mesures ont été prises en coordination avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité et avec les autorités de Tanger, pour accueillir les personnes rapatriées à bord des trois navires dépêchés en Libye, relevant que son département a également assuré le transport terrestre des rapatriés vers leurs villes d’origine à partir de la ville du Détroit.

De même, le ministre a expliqué les conditions de transfert des marocains désireux d’être rapatriés via le poste frontalier tunisien de Ras Ajdir, soulignant que cette opération se poursuit encore et que 400 personnes attendent d’être rapatriées dans les plus brefs délais.

Evoquant les mesures prises par son département pour accompagner les rapatriés et faciliter leur réintégration provisoire au Maroc, M. Ameur a indiqué qu’une cellule a été mise en place au niveau du ministère pour accueillir et orienter les marocains rapatriés de Libye, afin de les réconforter pendant leur séjour dans le Royaume.

Cette cellule, a fait savoir le ministre, a accueilli environ 3.000 personnes et reçu d’innombrables courriers, rappelant que son département a convenu avec le groupe Al-Omrane de faire bénéficier les rapatriés, de manière prioritaire, des logements sociaux avec les mêmes conditions offerts aux citoyens résidant au Maroc.

Il a été aussi convenu d’intégrer les enfants des familles rapatriées dans les écoles publiques, tout en assurant leur suivi dans certaines matières et en leur procurant des cours supplémentaires.

De même, a ajouté le ministre, une trentaine de personnes souffrant de maladies chroniques ont bénéficié de traitements gratuits dans les centres hospitaliers.

Pour leur part, les parlementaires ont appelé à la mise en place d’une stratégie claire permettant de réconforter les marocains résidant à l’étranger en cas de crise dans leur pays d’accueil.

Les députés se sont également interrogés sur les mécanismes d’action des institutions en charge de la communauté marocaine à l’étranger, insistant sur la nécessaire coordination et la complémentarité entre ces différents organes.

Ils ont estimé que la promotion des conditions de la Communauté marocaine résidant à l’étranger est tributaire d’une réforme radicale des institutions y afférentes.

Cette réunion avec M. Ameur a été initiée par les groupes parlementaires à la Chambre des représentants (groupe Socialiste, groupe Authenticité et modernité, groupe Justice et développement, groupe Haraki, groupe Rassemblement constitutionnel unifié) dans le but de clarifier la question du rapatriement des marocains résidant dans des pays en crise.

 

actu-maroc.com _________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires