PARTAGER

Rompant avec les habitudes de ses prédécesseurs, le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, s’est vu accorder un privilège par l’état, celui de passer quelques jours de vacances, au frais du contribuable, dans une magnifique résidence située au milieu d’une forêt au bas du Michlifen, la station de ski , proche d’Ifrane, dans le Moyen Atlas. Coupé du reste du monde et de la classe politique à l’exception de son téléphone portable, le chef du gouvernement y coule des jours tranquilles dans un confort et avec un service de première classe digne de son statut. L’opinion publique ignorait tout de l’existence de cette somptueuse et discrète demeure et de l’endroit où elle se trouve, jusque il y a quelques heures encore. Accompagné de son épouse et ses enfants, le chef du gouvernement, qui d’ordinaire passe pour un homme très modeste, a vite pris ses marques dans cet espace que bien des ministres de son équipe lui envient, il ne s’est accordé qu’une seule sortie, pour rendre visite à un ami , maire de la ville d’Azrou et membre de son parti du PJD. Par simple curiosité, le chef du gouvernement s’est beaucoup entretenu avec son hôte, sur la célèbre caïd du deuxième arrondissement de sa ville, dont les photos en treillis font actuellement le buzz dans les journaux et les réseaux sociaux et qui obtient de bons résultats dans sa lutte sans merci contre l’occupation illégale de l’espace public. EI Othmani, ne se lasse jamais de chercher des sources d’inspiration.

Commentaires