L’étoile chorégraphe Carolyn Carlson, une et double à la fois

L’étoile chorégraphe Carolyn Carlson, une et double à la fois

208
0
PARTAGER

« Double Vision » est née d’une rencontre trans-disciplinaire entre deux artistes, la chorégraphe-étoile Carolyn Carlson, dont les 40 années de création, d’invention et de virtuosité ont développé un univers global, narratif, imaginaire et imagé, et le jeune groupe de création « Electronic Shadow », regroupant l’architecte Naziha Mestaoui et le réalisateur Yacine Ait Kaci qui, en faisant littéralement fusionner l’espace et l’image, propose de nouveaux types de perception.

Concernant la représentation de Casablanca, « Double Vision » propose au public une chorégraphie globale de la scène, dans laquelle le corps, celui de Carolyn Carlson, orchestre dans un solo chorégraphique un univers qui s’étend sur toute une scène que la technologie a rendue vivante.

La scène devient l’extension du geste, il n’y a qu’une seule image, la scène elle-même. La technologie est transparente, laissant la place à l’émotion d’une perception décalée de la réalité. Le spectacle est une ode à l’imaginaire, une double vision de la réalité, un poème visuel et sonore sur la relativité de nos perceptions, une vision au-delà de la vue. Le temps et l’espace se plient et se déplient dans un cycle éternel dont la durée du spectacle est une tranche perceptible.

Loin d’être une synchronisation du mouvement à l’image, la scène prend vie par la gestuelle unique de Carolyn Carlson, l’espace devient l’écho du corps et les costumes gigantesques se transforment en peau d’une image en mouvement perpétuel.

Née en Californie, Carolyn Carlson se définit avant tout comme une nomade. De la baie de San Francisco à l’Université d’Utah, de la compagnie d’Alwin Nikolais à New York à celle d’Anne Béranger en France, de l’Opéra de Paris au Teatrodanza La Fenice à Venise, du Théâtre de la Ville à Helsinki, du Ballet Cullberg à la Cartoucherie de Paris, de la Biennale de Venise à Roubaix, Carolyn Carlson est une infatigable voyageuse, toujours en quête de développer et faire partager son univers poétique.

Au terme « chorégraphie », Carolyn Carlson préfère celui de « poésie visuelle » pour désigner son travail. Donner naissance à des oeuvres témoins de sa pensée poétique et aussi à une forme d’art complet au sein de laquelle le mouvement occupe une place privilégiée.

Depuis quatre décennies déjà, elle a créé plus d’une centaine de pièces dont un grand nombre constituent des pages majeures de l’histoire de la danse. En 2006, son oeuvre a été couronnée par le 1er Lion d’Or jamais attribué à un chorégraphe par la Biennale de Venise.

Aujourd’hui, Carolyn Carlson dirige le Centre Chorégraphique National de Roubaix Nord-Pas de Calais, qui produit et diffuse ses spectacles à travers le monde, et l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, Centre International de Masterclasses, de résidence et de création qu’elle fonda en 1999.

 

MAP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires