PARTAGER

Alors que notre pays n’arrive pas à lutter concrètement contre la pauvreté, le Haut Commissariat au Plan n’arrête pas de pondre régulièrement des études sur la pauvreté, à tel point où il est légitime de se poser des questions quant à la crédibilité de ces dernières,  voire carrément de leur utilité. .
Au lieu de trouver des solutions et des alternatives et surtout réunir la volonté politique pour  lutter efficacement contre la pauvreté et les inégalités, notre pays en a fait un sujet d’étude qui apparemment inspire et intéresse énormément les experts du HCP.
A chaque fois , le HCP sort de  nouveaux critères et un angle d’attaque différent pour pouvoir prouver que la pauvreté a reculé dans notre pays ..
Cette fois, avec cette dernière étude concernant la cartographie de la pauvreté multidimensionnelle rendue publique en début de semaine et qui privilégie le côté monétaire et les conditions de vie des populations concernées , on peut affirmer et sans peur de se fourvoyer que le HCP du sieur Lahlimi a grandement perdu en crédibilité avec ces études qui sont franchement une insulte pour l’intelligence des marocains et pour la dignité bafouée des pauvres de ce pays.
Déjà , il y a quelque années le HCP s’était couvert de ridicule en considérant que les vendeurs de cigarettes et les bonnes femmes qui vendent des crêpes ou autres légumes pour gagner un bout de pain quotidien sont des travailleurs actifs à part entière: tout cela pour trouver la parade et faire baisser le taux du chômage. Mais , tout cela a l’air malhonnête et de très mauvaise foi!
Le sieur Lahlimi n’a certainement jamais mis les pieds dans les quartiers miséreux défavorisés peut être même pas lorsqu’il était encore membre de l’USFP car depuis qu’il a retourné sa veste après son passage au gouvernement Youssoufi, on a cette impression qu’il imagine que les marocains vivent dans des palais et des villas luxueuses sauf qu’ils manquent d’argent liquide .
Non monsieur Lahlimi , les pauvres marocains ne sont pas tous des trafiquants de drogue vivant dans la pauvreté car le virement n’est pas encore passé au compte bancaire,  ils ne sont pas tous des fonctionnaires fantômes et n’ont pas de retraites de député ou de ministres.
Alors de grâce , Arrêtez d’humilier les pauvres  de ce pays avec vos études bidon!

Par Hafid Fassi Fihri

Commentaires