Lettre ouverte à Monsieur Le Consul de France à Casablanca

Lettre ouverte à Monsieur Le Consul de France à Casablanca

345
0
PARTAGER

Méprisant, humiliant, odieux, et inacceptable sont les qualificatifs pour décrire lʼaccueil et le service offerts par vos agents.

Ce même traitement est réservé à la plupart de mes concitoyens dès lors quʼils traitent avec le service de demande de visas.

Il vous suffirait de passer devant l’entrée du consulat pour entendre les plaintes et les commentaires de tous ceux et celles qui attendent du côté extérieur du portique, ne supportant plus le mépris et le comportement de vos agents.

L’agent de sécurité m’avait pourtant prévenu :  » Surtout baissez la tête, ne leur répondez pas, restez polie quelles que soient les circonstances, et une fois sortie de lʼenceinte, vous faites comme tout le monde: exprimez tout le mal que vous pouvez penser d’eux ».

Ce qui suit est mon amère expérience vécue cette semaine. Je vous laisse juge. Jʼai appelé quelques jours avant au bureau des visas pour convenir dʼun rendez-vous et soumettre mon dossier de visa, le mercredi 14 décembre à 8h00.

En arrivant au guichet 2, lʼagente ne répondant pas à mon bonjour, je tente d’expliquer que je suis conjointe de français, mais que je dépose un dossier pour un visa normal de circulation, dʼune durée 5 jours car je n’ai pas encore obtenue la transcription de l’acte de mariage ainsi que le livret de famille – documents demandés pour effectuer une demande visa de conjoint français. Elle ne mʼécoute ni même me répond.

Elle commence à répertorier les documents que je lui donne, tout en cochant des cases sur son formulaire, jusqu’à ce quʼelle tombe sur l’acte de mariage : – Mais vous êtes conjoint de Français? Dit-elle avec une très grande agressivité – Oui Madame, c’est ce que jʼai tenté de vous expliquer… – Mais je nʼai pas le temps… répond-elle de façon désobligeante sans aucune autre explication ou conseil.

Elle disparait et revient quelques temps après.

- Non Madame, Il faut passer par le service des visas spéciaux, dit-elle. – Mais je n’ai pas encore de transcription de l’acte, lui dis-je en lui montrant une copie du courriel provenant du bureau de Nantes confirmant la transcription de lʼacte de mariage et lʼobtention dans les prochaines semaines du livret de famille.

- Je vous ai dit l’autre bureau, répond-elle sur un ton élevé et peu courtois. Je me présente donc devant une autre personne du service des visas spéciaux.

- Où est la transcription de votre acte? Me demande-t-elle, énervée.

- Est ce que votre collègue vous a expliqué mon cas? Lui dis-je

- Comme si on avait le temps pour cela.

- Ce n’est pas mon problème, me dit-elle sur un ton humiliant et elle me jette le dossier à la figure.

Je repars donc au guichet initial pour un visa normal, choquée par son comportement insultant. Une autre agente arrive et me dit sur un ton désobligeant:

- Vous prenez vos petites jambes et vous allez au service Etat Civil et on vous fera une copie du document. Vous referez ensuite une demande de rendez-vous et sous dix jours, vous pourrez redéposer le dossier. Au fait, pourquoi voulez-vous voyager? Pour les fêtes de fins dʼannées. Ah, donc ce nʼest pas très important… Cela nʼa pas que des avantages dʼêtre conjoint de Français…

Après une longue tractation, j’ai réussi à rentrer au bureau de l’état civil, qui bien sûr ne pouvait pas avoir ce document, ce qu’en vain j’avais essayé d’expliquer.

Grâce à l’intervention d’une agente au bureau de l’Etat Civil, jʼai fini par déposer une demande de visa normal, donc retour à la case départ.

Lʼagente accepte tous les documents et me dit quʼil manque le certificat dʼhébergement délivré par la mairie en France. Elle me dit de revenir avec le document la semaine prochaine.

Voilà en résumé, ce que jʼai subi par le comportement de vos agents; je vous épargne les expressions crues et hautaines à mon égard.

Monsieur le Consul, vos services de traitements des visas sont déplorables quant à la qualité humaine et professionnelle de leurs interactions avec le public.

Le manque de respect, lʼimpolitesse et le comportement inapproprié dont ont fait preuve ces agents soulèvent aujourd’hui mon indignation et ma colère. Il est évident que votre personnel nʼa reçu aucune formation dans lʼaccueil et le service.

Je vous suggère de prendre exemple sur les services des visas du consulat de Grande- Bretagne à Rabat.

A la fin du processus du traitement des visas, toute personne est invitée à remplir une enquête « satisfaction » visant à améliorer la qualité de leurs prestations.

Dans le cas où certains de vos agents du service des visas nʼaimeraient pas leur travail, je vous invite à prendre exemple sur le consulat dʼInde à Londres, où le traitement des visas est externalisé depuis plusieurs années par une société spécialisée dans ce domaine, donnant entière satisfaction.

Cela coûterait moins cher aux contribuables français tout en proposant un service de qualité aux antipodes de ce que vos services proposent aujourdʼhui.

Les citoyens et citoyennes marocains dont je fais partie, désirant se rendre en France souhaitent vivement que vous agissiez pour mettre fin à ces pratiques dʼun autre âge.

Il est inacceptable et déplorable quʼon puisse de nos jours être traité de la sorte par vos services. Il est temps que cela sʼarrête. Je vous prie dʼagréer, Monsieur le Consul, l’expression de mes salutations les plus respectueuses.

Mme Salma ZAZ-AHMED
____________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires