Lettre ouverte aux Sahraouis Marocains séquestrés à Tindouf et aux séparatistes du...

Lettre ouverte aux Sahraouis Marocains séquestrés à Tindouf et aux séparatistes du front polisario.

222
0
PARTAGER

35 ans au cours desquels le Maroc a pu découvrir et connaître le vrai visage des dirigeants algériens, qui, au lieu de soutenir le Maroc, ont comploté contre lui, ont tout mis en œuvre pour le déstabiliser et l’empêcher de parachever son intégrité territoriale et ce, en créant, en hébergeant et en soutenant financièrement, militairement et diplomatiquement un mouvement séparatiste, le front polisario.

Mon intention n’est pas de ressasser le passé ni de faire le réquisitoire de l’Algérie et du polisario.

Ce qui importe le plus aujourd’hui, ce n’est pas de mettre le doigt sur la plaie, mais de trouver les remèdes efficaces pour arrêter l’hémorragie et panser les blessures.

Certes, des erreurs monumentales, voire des crimes graves ont été perpétrés à l’encontre du Maroc tant par l’Algérie que par le polisario. Mais ne dit-on pas que l’erreur est humaine ?

Le prophète Sidna Mohammed (que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui)  déclare dans l’un de ses Hadiths : « Tous les êtres humains commettent des fautes. Les meilleurs d’entre eux sont ceux qui se repentent ».

ET là, je m’adresse tout particulièrement à nos frères sahraouis marocains séquestrés à Tindouf depuis 1975.

Qu’attendez-vous pour reconnaître vos erreurs ? Qu’attendez-vous pour vous repentir ? Qu’attendez-vous pour regagner votre patrie et vivre dans la dignité ? Qu’attendez-vous pour renouveler votre serment d’allégeance à Sa Majesté Le Roi Mohammed VI ?

Qu’attendez-vous pour contribuer au développement de votre pays ? Qu’attendez-vous pour accepter le plan d’autonomie des provinces sahariennes proposé par le Maroc ? Qu’attendez- vous tous pour quitter les camps de lahmada, les camps de la honte ? Qu’attendez-vous pour organiser une autre MARCHE VERTE, en vue de renouer vos liens avec votre pays d’origine et vos compatriotes ?

La patrie clémente et miséricordieuse vous ouvre les bras.Le Roi Mohammed VI vous tend la main et le peuple marocain tout entier, de Tanger à Lagouira, attend avec impatience le jour des retrouvailles.

Le Maroc d’aujourd’hui a besoin de tous ses hommes, de toutes ses femmes et de tous ses enfants.Le Maroc d’aujourd’hui est en mouvement et le roi Mohammed VI est en train de le mener vers l’émergence.

Une dernière question s’impose à laquelle je vous demande tous de répondre en toute honnêteté :    « Voulez-vous prendre le train en marche ou rester à quai ? ».

Interrogez votre cœur et votre raison ! Je suis intimement convaincu qu’ils vous dicteront la bonne réponse et la bonne décision.

AHMED ADDOU

Professeur de français à Oujda

 

Commentaires